vendredi 31 mars 2017

Le 31 mars 2017

Proverbe/citation du jour
« During times of universal deceit, telling the truth becomes a revolutionary act. »-George Orwell



Alternatives à divers sites du Web qui briment la liberté d’expression
Divers sites du Web, que ce soit Google, Youtube, Twitter ou Wikipedia, briment la liberté d’expression en censurant certains usagers. Comment lutter contre eux? Il est possible d’utiliser des sites Web alternatifs offrant des services similaires. En voici une liste :



Puisque je suis « dans le jus », ce soir, je ne peux peaufiner ce billet comme je le souhaiterais. J’y apporterai des modifications plus tard en soirée ou bien samedi.

Le 30 mars 2017

Proverbe/citation du jour
“L'humour est une arme qui peut être dangereuse.”-Muriel Robin

« Quessé qu’on va faire quand ça va péter? »
Une image déniché sur un site d’amateurs de tir de Facebook tout spécialement dédié à ceux qui possèdent au moins un SKS :



Elle m’a bien fait rire. J’espère que ce soit aussi le cas pour vous, en espérant que vous ne preniez pas le tout trop au sérieux.

Soit dit en passant, si vous vous demandez si cette arme est illégale, la réponse est non. Elle peut être possédée en toute légalité par une personne ayant un permis de possession et d’acquisition d’armes longues. Il reste à savoir pour combien de temps...

Le 29 mars 2017

Proverbe/citation du jour
« Whoever is careless with the truth in small matters cannot be trusted with important matters. »-Albert Einstein

Une génération faible émotionnellement
La Gogauche, les Social Justice Warriors et tous ceux qui gravitent autour de cette belle gang ont plusieurs points en commun, parmi ceux-ci celui de constamment chigner et d'être incapable d'analyser une situation avec autre chose que leurs sentiments, au grand détriment de la logique.

Ma traduction n’est pas des plus précises, mais bon : « Nous vivons avec une génération de gens faibles émotionnellement. Nous avons à adoucir pratiquement tout ce qui est considéré offensant, incluant la vérité. »



Tellement vrai!

Le 28 mars 2017

Proverbe/citation du jour
« You can’t be for big government, big taxes and big bureaucraty and still be for the little guy. »-Ronald Reagan

« Big Government Kills Small Businesses »
Un court vidéo de Prager University explique clairement en quoi un état trop gros tue les petites entreprises :



Le vidéo fait référence à la situation chez nos voisins du Sud mais on peut tracer des parallèles évidents avec ce qui se passe chez nous : un haut degré de taxation et des règlements trop nombreux dans des domaines comme la santé, les finances et le travail nuisent aux petites entreprises.

Pour donner de la force à l’économie, il est nécessaire de réduire le poids des impôts et des taxes et la réglementation.

mardi 28 mars 2017

Le 27 mars 2017

Proverbe/citation du jour
"Le seul lieu où le "succès" précède le "travail" est le dictionnaire."-Vidal Sassoon


« 8 Rules 2 Kick Ass In Life »
Aperçu récemment sur le Web, « 8 Rules 2 Kick Ass In Life ». Je sais que ça sonne kétaine, mais je crois que ça l’est pas mal moins que bien des cochonneries poches qu’on voit passer dans les réseaux sociaux. Une traduction en français suit :




Huit règles pour réussir sa vie
  1. Considérez l’échec comme étant un début, et non une fin.
  2. Si vous ne tentez pas de l’obtenir, vous ne l’obtiendrez pas.
  3. Réalisez toujours plus que ce que l’on attend de vous.
  4. Ne prenez rien pour acquis et remettez toute chose en question.
  5. Faites la paix avec votre passé sinon vous paierez en conséquent.
  6. Ne réfléchissez pas trop et agissez.
  7. Ne vous comparez jamais aux autres.
  8. Enseignez à autrui ce que vous savez.

dimanche 26 mars 2017

Le 26 mars 2017

Proverbe/citation du jour
“Le soleil commande toutes choses.”-Anonyme / Inscription latine gravée sur un cadran solaire


Coucher du Soleil sur le quai de Sainte-Anne-des-Monts
Je prends congé d’écriture en ce jour. Je vous propose quand même quelques images prises à la fin du jour samedi, à partir de la cour du château Lamontagne. Le vent froid a fait en sorte que j’ai procédé assez vite merci!





Le 25 mars 2017

Proverbe/citation du jour
“En sport tout demande de la détermination.Les trois D. Détermination,disponibilité,discipline,et la réussite est à portée de main. ”-Philip Roth


84/84
J’ai enfin complété dans le courant de la soirée le programme de demi-marathon d’une durée de 84 jours de Darebee.

Via le site de Darebee, il est possible de noter ses progrès en plaçant un X sur chaque jour complété. J'ai été obligé de rapetisser l'image pour en réaliser une capture. Voilà :



Comme je l’ai précédemment mentionné, j’ai triché à quelques reprises, notamment en réalisant parfois deux journées en une seule, quand je ne me rendais pas au gymnase un certain jour par exemple, et les journées de workout en étaient toutes où j’entraînais mon corps au complet.

Il m’est arrivé aussi de segmenter des courses, à partir du moment où elles dépassaient 60 minutes, à cause des limites de temps sur les tapis. J’ai couru mon demi marathon en le joggant sur trois jours, en utilisant les journées destinées à la marche qui le précédait.

Je n’ai pas encore déterminé précisément quel sera mon prochain programme. Je pense continuer à faire des poids deux fois par semaine, et à courir un 5km au moins trois fois, sinon quatre, peut-être cinq!

J’ai surtout hâte que la température se réchauffe pour pouvoir courir à l’air frais. Cette année, au moins je ne retourne pas dehors en recommençant à zéro après un hiver complet sans entraînement.

Êtes-vous prêt à relever un défi de course de Darebee? Si oui, bonne chance!

samedi 25 mars 2017

Le 24 mars 2017


Proverbe/citation du jour
“Un problème sans solution est un problème mal posé.”-Albert Einstein


Disparition de l’épicerie IGA de Sainte-Anne-des-Monts, le 24 mars 2016 : pour quelles raisons ce supermarché a-t-il fermé ses portes?
Il y a de cela un an, jour pour jour, le supermarché IGA de Sainte-Anne-des-Monts fermait définitivement ses portes, un peu plus d'un mois après que la compagnie l'ait annoncé aux employés. Cet événement a provoqué une onde de choc en Haute-Gaspésie, une onde qui se fait encore sentir. Je crois bon d’effectuer un retour sur le sujet aujourd’hui.




Je ne crois pas que nous puissions pointer une seule et unique raison pour expliquer ladite fermeture. Je suis d’avis que plusieurs facteurs sont à son origine. Certains n'ont même jamais été évoquées jusqu'ici.


L'évolution de la valeur d'une action d'Empire au cours des cinq dernières années. Notez la chute depuis 2015.



J’ignore à quel point chacun des points ici bas a pu jouer un rôle, mais je suis convaincu que tous ont été pris en considération dans la décision d’Empire, la maison-mère responsable de Sobey’s et de IGA. Notez bien que je ne les énumère pas dans un ordre d’importance cependant :

  • Les pertes de Empire suite à l’achat de supermarchés Safeway, dans l’Ouest du pays, ont fait mal à la compagnie. La crise dans le pétrole ayant entraîné une chute des profits, Safeway n'a pas été un investissement aussi bon que prévu au départ.
  • La compétition féroce avec d’autres nouveaux joueurs dans le domaine de l’alimentation, principalement Costco et Walmart, qui ont maintenant une section épicerie. Si vous vous rendez dans un Walmart comportant une section épicerie, vous allez vite comprendre pourquoi. J'ai été estomaqué par la variété de produits offerts lors d'une première visite. Dans mon cas, c'était à Campbellton, l'été dernier. Il y avait même sur place du pain baguette tout chaud et du poulet rôti fraîchement sorti du four. J'imagine ce que Costco offre pour sa part. Cela fait certainement mal aux compétiteurs, incluant IGA.
  • La course avec d’autres joueurs présents depuis des années, principalement Loblaws (incluant Provigo et Maxi) de même que Métro (incluant Super C). J’irais même dans ce cas jusqu’à dire qu’il y a peut-être eu un accord secret de partage de marchés entre les trois grands et que le IGA de Sainte-Anne-des-Monts aurait été sacrifié au profit de Métro, mais je n’en ai aucune preuve, et personne n'en aura jamais si tel est le cas.Déjà, en juin 2014, Empire (je le rappelle, la société mère qui contrôle Sobeys et IGA) annonçait son intention de fermer une cinquantaine de supermarchés, dont 60% dans l'Ouest du pays, sans préciser lesquels. Je remercie un lecteur, Martin, qui m'a fait parvenir le lien sur cette nouvelle.
  • La présence d’un syndicat dans la succursale de Sainte-Anne-des-Monts. À trop exagérer dans leurs demandes, les syndicats tuent la poule dans l’œuf et cela a pu jouer un rôle ici. Rappelez vous ce qui est arrivé au Walmart de Jonquière ou dans certains dépanneurs ou restaurants rapides comme McDonald. Il est facile pour les dirigeants syndicaux de "crinquer" leurs troupes, mais quand la compagnie part, ce ne sont pas eux qui paient le prix le plus fort.
  • Le fait que la succursale de Sainte-Anne-des-Monts était une des seule, sinon la seule, qui n’était pas encore franchisée parmi tous les IGA au Québec, et ce facteur peut expliquer pourquoi la maison-mère a fermé le supermarché. Vous remarquerez en passant à Matane que le IGA local est le IGA Desrosiers (du nom du propriétaire) alors que celui de Trois-Pistoles fonctionne sous un coop. Je donne ces deux exemples parce que ce sont les premiers qui me viennent à l'esprit.
  • Le IGA de SADM, malgré l’excellent travail du gérant local et de son équipe, n’était peut-être pas suffisamment rentable. Il arrive que des chaînes gardent des succursales en opérations uniquement parce que le volume d’achat généré permet de réaliser de meilleurs profits ailleurs. C'était peut-être le cas à Sainte-Anne-des-Monts.  Sinon, malgré la rentabilité, la nécessité de procéder à des améliorations dans le local et les perspectives commerciales sur un plus long terme en Haute-Gaspésie n'étaient peut-être pas considérées assez bonnes par Empire.
  • L'image médiatique peu flatteuse de la région a peut-être joué un rôle également. Notez comme les reportages sur la région sont plus souvent qu'autrement négatif. Il y a aussi l’impact de déclarations de la défunte mairesse de SADM, Micheline Pelletier, qui a, à maintes reprises, fait divers appels à l’aide aux paliers supérieurs de gouvernements en invoquant la pauvreté de notre région. Je ne doute pas une seconde des bonnes intentions de madame Pelletier, mais sans le vouloir, elle a peut-être plus nui qu’autre chose en convaincant bien malgré elle des dirigeants de Empire (peut-être même un seul bien placé à la tête de la compagnie) que le jeu n’en valait pas la chandelle. Mettez-vous à la place d'un investisseur de l'extérieur qui n'entend que des points négatifs à propos de notre région quand vient le temps de prendre une décision d'affaires, ne croyez-vous pas qu'il risque de dire "Non"? Il y a eu des changements au niveau du conseil d'administration de Empire durant la période où la fermeture du IGA de SADM a été annoncé, Claude Tessier, qui était à la tête des opérations au Québec, a quitté. Il a été remplacé par Yves Laverdière à la mi-février 2016.

  • La baisse croissante de la population dans la région a pu motiver la chaîne à fermer son épicerie en Haute-Gaspésie, puisque cela affecte la rentabilité. Si la population baisse à long terme, il en va de même de la consommation. Dans une telle situation, pourquoi maintenir et investir dans un commerce alors que ces mêmes efforts peuvent être mis dans un marché en croissance plus près des grands centres?

Remarquez bien que d’autre facteurs pourraient être pris en considération mais je crois néanmoins avoir fait le tour des principaux.

Des rumeurs voulant que le Maxi de Matane serait fermé au profit d’une succursale à SADM circulent depuis quelques temps, mais elles ne semblent pas fondées parce qu'aucune annonce en ce sens n'a été officiellement faite depuis. Bien des rumeurs farfelues ont circulé, mais celle-ci a été jusqu'ici la plus réaliste. Il y a même eu des offres d'emplois liées au domaine de l'alimentation affichées sur un site d'offres d'emplois. Elles ont disparu depuis et je n'ai pas suffisamment de détails, pour le moment du moins, pour creuser davantage à ce propos.

IIl y a aussi eu les faux espoirs créés par des individus comme un homme qui a évoqué l’idée d’une épicerie indépendante, sans avoir une capacité à la hauteur de ses intentions. Des élus et d'autres joueurs économiques ont cru à cette possibilité, qui s'est vite avérée être un pétard mouillé.

La station de radio locale mentionnait encore dans son bulletin d'information la possibilité d'une telle réouverture sous une bannière indépendante au moment de la fermeture, alors qu'il avait déjà été démontré par d'autres médias que l'idée ne tenait pas la route, signe que la rumeur a circulé fort, et peut-être nui à un moment crucial qui aurait pu faire la différence.

Le Métro local a procédé a des améliorations, de très belles améliorations, j’en conviens, et comme d’autres commerces de la MRC de la Haute-Gaspésie, il a pris une part du marché laissé vacante par la disparition du IGA local, mais cela ne change rien au fait qu’une partie supplémentaire de l’économie régionale (pas seulement en alimentation) s’est déplacée vers Matane et Rimouski.

Soit dit en passant, les rumeurs que Métro a augmenté ses prix sont non fondées, parce que la succursale locale offre des produits aux prix fixés par la chaîne pour toutes ses épiceries.

Toujours est-il que depuis le 24 mars 2016, un local ayant un excellent potentiel est vacant à l’endroit le plus stratégique, commercialement parlant, à Sainte-Anne-des-Monts.

Quel commerce pourrait bien combler ce vide?

Une COOP pourrait-elle être la solution?

Vous avez la possibilité de vous exprimer sur le sujet ici. Vos commentaires sont les bienvenus.

vendredi 24 mars 2017

Le 23 mars 2017

Proverbe/citation du jour
“Boire du café empêche de dormir. Par contre, dormir empêche de boire du café.”-Philippe Geluck


La différence entre le café régulier et le café décaféiné
Une touche d’humour portant sur la différence entre le café régulier et le café décaféiné:




Qui plus est, il est bon de savoir que beaucoup de cafés décaféinés le sont via un procédé impliquant des produits dont les traces demeurant dans le café irritent davantage l’estomac.

Le 22 mars 2017

Proverbe/citation du jour
“L’air, c’est pas toute la chanson.”-Proverbe québécois


Anatomie d’une chanson et stupidité de la musique pop actuelle
L’anatomie d’une chanson :




Cela me rappelle un vidéo de Paul Joseph Watson portant sur la stupidité de la musique pop actuelle :




Dans le mille!!!


Le 21 mars 2017

Proverbe/citation du jour
« Personne n’est un méchant dans sa propre histoire. Nous sommes tous les héros de nos propres histoires. »-George R. R. Martin


Un tueur en série et ses victimes
Un tueur en série pris en photo avec des victimes…


Pour ceux et celles qui n’ont pas encore compris, il s’agit de George R. R. Martin, l’auteur qui a créé la série de romans « A Song of Ice and Fire », sur laquelle est basée la série télévisée « Games of Thrones »

lundi 20 mars 2017

Le 20 mars 2017


Proverbe/citation du jour
“Le printemps est inexorable.”-Pablo Neruda


Bon printemps 2017!
Le printemps débute aujourd’hui! Cela ne veut pas dire pour autant que la neige et le froid vont disparaître comme par magie, mais nous allons dans la bonne direction!



Tenez, j’en profite pour vous présenter une page Web où on donne tous les détails sur les saisons. On y apprends par exemple que l’hiver qui vient de se terminer a duré 88 jours 23 heures et 45 minutes!!!



R.I.P.  "Trente Sous"
J'ai appris en après-midi le décès, le 12 mars dernier, de Raynald Guérin. Ce nom ne vous rappelle probablement personne, mais si je vous dit "Trente Sous", un flot de souvenirs d'un personnage coloré qui a habité à Sainte-Anne-des-Monts pendant plusieurs années vous revient à l'esprit, n'est-ce pas? Tout comme vous, ce n'est qu'aujourd'hui que je découvre comment il s'appelait véritablement. Malheureusement, il aura fallu qu'il décède pour que cela se produise.

Raynald "Trente Sous" Guérin
Vous le saviez déjà, Raynald Guérin était un handicapé mental, un adulte avec un esprit d'enfant, un personnage qui n'était pas méchant du tout.

Ceux et celles qui ont connu les belles années de l'équipe de hockey Junior B Les Montagnards (de 1978 à 1984) se souviennent de l'avoir croisé à l'aréna, ou ailleurs, dans la région environnant Sainte-Anne-des-Monts.

Il était nommé "Trente Sous" parce qu'il éprouvait une passion pour la monnaie. Il pouvait vous chanter "Ô Canada" pour une pièce de 25 cents par exemple.

Je me souviens encore de la première fois où j'ai entendu parler de lui. C'était un jour d'été où il a fait peur (sans en avoir l'intention) à ma cousine, qui était âgée de sept ou huit ans, tout au plus. Elle faisant semblant de conduire la voiture de l'oncle Alain dans le stationnement de la maison familiale. Trente Sous croyait sûrement qu'elle courait un danger si elle mettait le véhicule en marche. C'est la raison pour laquelle il tentait de l'arrêter, en gesticulant à l'extérieur du véhicule. Ce dernier se rendait peut-être alors à la cantine de Jacques Tanguay, qui était située tout près à cette époque, afin de s'acheter une "tite liqueur rouge", parce que, comme il le disait si bien, c'était "bon pour son sang". Ma cousine a eu peur sur le coup, mais a vite appris à l'apprécier, comme beaucoup d'autres.

Une autre fois, Trente Sous est passé au magasin People's, où mon père était gérant, pour s'acheter un rasoir électrique. Bien entendu, il l'a payé... en monnaie. Je me souviens encore lorsque la secrétaire du magasin a lancé un appel à l'intercom pour demander à des employés de venir compter le petit change sur un comptoir afin que Trente Sous puisse réaliser son achat.

Sur la page "Tu viens de Sainte-Anne-des-Monts quand...", où j'ai partagé initialement la nouvelle, diverses personnes racontent des anecdotes à son propos. C'est la raison pour laquelle ce texte subit des modifications depuis sa mise en ligne initiale.

Par exemple, une dame rappelle qu'un jour il lui a demandé trente sous pour s'acheter une "liqueur aux fraises", de la marque Fanta à part ça!

Il n'y a pas qu'au magasin People's que Trente Sous payait avec des pots de petit change. Il l'a aussi fait au magasin Continental (qui est de nos jours un Rossy) et à la quincaillerie Keable. Jean-Paul Gaumond nous rapporte qu'il y a acheté un gros coffre de métal rouge, toujours avec de la monnaie...  :)

Selon des informations qui me parviennent, toujours via Facebook, Raynald Guérin était originaire de La Malbaie et serait arrivé à Sainte-Anne-des-Monts en 1976. Il habitait un foyer de groupe et travaillait au "Compas", un atelier spécial dans lequel des personnes handicapées de la région travailaient.

Trente Sous est disparu de Sainte-Anne-des-Monts durant les années 1980 ou au début des années 1990. J'ai entendu dire qu'il avait été victime d'un autre accident (une chute de la boîte d'une camionnette) et qu'il avait été placé dans une famille dans la région de Gaspé. L'avis de décès indique qu'il vivait à Rivière-au-Renard, cela pourrait donc être vrai. Un autre lecteur me confirme l'avoir croisé à Gaspé il y a plusieurs années, et là-bas aussi on l'appelait "Trente Sous".

Martin Vallée, de Sainte-Anne-des-Monts, l'a croisé Trente Sous à Gaspé, à la fin du mois de mars 2016, et il a pris la photo suivante, où vous pouvez le voir avec sa "tite liqueur". Je le remercie de partager avec nous :


Raynald "Trente Sous" Guérin, à Gaspé, le 31 mars 2016. Remarque la "tite liqueur" (Martin Vallée)


La légende locale dit que Trente Sous était, selon certaines sources, un notaire, et selon d'autres, un comptable. Il aurait tout perdu et qui serait par la suite devenu fou. J'ai personnellement entendu dire qu'il était comptable et que sa famille était décédée dans un accident de voiture qui l'avait rendu handicapé. Une lectrice m'a communiqué que tout cela est faux. Raynald Guérin était handicapé de naissance. Je suis toujours à la recherche d'informations supplémentaires à vous faire connaître à son sujet. Si vous en avez, n'hésitez pas à me les communiquer.

Raynald Guérin était à un mois de son 78e anniversaire à son décès.

Comme c'est le cas de trop de gens, hélas, il aura fallu que la personne décède avant que nous apprenions une multitude de détails à son sujet et que nous lui rendions hommage. 

R.I.P. Trente Sous. Nous gardons tous de bons souvenirs de toi!

Des détails supplémentaires sur son service sont disponibles ici.

dimanche 19 mars 2017

Le 19 mars 2017

Proverbe/citation du jour
« Première Loi : Un robot ne peut blesser un être humain ni, par son inaction, permettre qu'un humain soit blessé. Deuxième Loi : Un robot doit obéir aux ordres donnés par les êtres humains, sauf si de tels ordres sont en contradiction avec la Première Loi. »-Isaac Asimov


L’inteligence artificielle : la solution à la pénurie de médecins en Gaspésie
La Haute-Gaspésie, comme plusieurs autres régions éloignées (une expression omise par nos élites par rectitude politique mais qui représente parfaitement la réalité), manque de personnel médical. Les causes sont multiples, mais le manque d’intérêt qu’on des médecins à venir vivre en région compte pour beaucoup, et je ne les blâme pas sur ce point : la vie dans les grands centres est plus intéressante, tout comme la proximité d’autres services médicaux, la possibilité de suivre des formations supplémentaires dans les centres de médecine universitaires, etc.

Watson
Les intervenants du domaine de la santé parlent, des politiciens comme Pascal Bérubé organisent des colloques qui sont pour eux payants politiquement mais qui ne produisent en bout de ligne rien d'autre que des recommandations qui vont finir sous la poussière sur des tablettes, mais tout ce blah blah ne change rien au fait qu’en bout de ligne, la situation se détériore, encore et encore.

Avec le vieillissement de la population, le stress sur les services médicaux ne peut que s’accroître, et en voulant garder un système public mur à mur, je ne crois pas que les choses vont changer. Un système de santé privé parallèle serait à mon avis le bienvenu.

Une autre solution s’offre à nous : une place plus grande pour l’intelligence artificielle dans le domaine médical.

Un robot médical
Lorsque l’on pense « ordinateurs » et « robots », nous sommes sous l’impression que seuls les emplois à bas niveau de qualifications sont menacés. Or, ce n’est pas le cas. En voici un bel exemple, cité ici : l’Université de la Caroline du Nord, en utilisant un ordinateur IBM appelé Watson, a créé un médecin oncologue virtuel, en lui donnant comme travail d’analyser le dossier de 1000 patients souffrant d’un cancer. Les résultats? Watson a recommandé le même traitement que des oncologues hautement qualifiés dans 99% des cas!!!

De plus, parce qu’il a la capacité de lire et de digérer des milliers de documents en quelques minutes et a également accès aux recherches et tests cliniques les plus récents, Watson a découvert des options de traitements dans 30% des cas qui ont été manqués par des docteurs humains!!!

Qui plus est, Watson peut travailler 24 heures sur 24, 365 jours par année, et ne souffre pas de stress, ni de surcharge de travail...

On parle ici de cet essai et l’article date de 2015. Imaginez les progrès depuis, et tentez de vous faire une idée sur ceux à venir...

Dans un avenir pas si lointain, vous serez peut-être anesthésié et opéré par des robots ici même, au centre hospitalier de la Haute-Gaspésie. Les personnes souffrant d’un cancer n’auront même pas à se déplacer, avec des prélèvement réalisées sur place, mais aussi avec une analyse réalisée ailleurs, et des traitements donnés localement. Les dames pourront même accoucher sur place avec un androïde comme médecin!

Tout ça pour dire qu’au lieu de regarder en arrière, nous aurions intérêt à poiter nos yeux vers l’avant, pour trouver des solutions efficaces et durables à nos manques dans le domaine médical en région.

Je prédis à l'avance que les plus grands opposants à la présence d'une telle technologie seront les membres du personnel hospitalier qui verront leur gagne-pain menacé.

Un autre article sur le sujet se trouve ici.

samedi 18 mars 2017

Le 18 mars 2017

Proverbe/citation du jour
“L'initiative est chose individuelle.”-Marcelin Berthelot


Une initiative alléchante pour les étudiants qui fréquentent cette pizzeria



J’ignore de quel restaurant il s’agit, malheureusement.

Les étudiants qui s’y rendent pour compléter leurs devoirs paient 35 cents pour une pointe de pizza, avec la possibilité d’avoir de la rootbeer en complétant ceux-ci.

On peut entre autres lire que pour chaque « A » sur son bulletin, un étudiant visitant ce restaurant a droit à une pointe de pizza, alors qu’un bulletin ne comportant que des « A » donne droit à une bouteille de deux litres de soda et à une pizza complète.

L’étudiant qui récite par coeur un fameux discours d’Abraham Lincoln sur Gettysburg a droit a une pizza entière.

Cool n’est-ce pas?







Le 17 mars 2017

Proverbe/citation du jour
“Le commencement est beaucoup plus que la moitié de l'objectif.”-Aristote


Pousser plus loin ses limites
Heureux de mon coup en ce vendredi soir… J’en suis au jour 76 (sur un total de 84) du programme Half Marathon de Darebee.

Je triche parfois, parce que cela devient pénible de courir plus de 60 minutes sur un tapis dans un gymnase. Il m’arrive donc de couper en morceaux les courses les plus longues. La course de 1h45 prévue pour samedi a donc été séparée en segments.

Le jour 75 (avec un « Full Body Workout »), j’ai couru 2min30 entre chacune de mes séries de poids, pour un total de 45 minutes.

Ce soir, j’ai couru 30 minutes (en fait un peu plus, je vais expliquer plus loin), et samedi, je compte courir à nouveau 30 minutes.

Ma course de ce soir a duré en tout 31 minutes 15 secondes. J’ai poussé mon système cette fois.

Durant mes courses, je me donne des objectifs. J’ai pris du poids au cours des années (lors de mes meilleures performances en jogging, je pesais 155 livres, c’est plus 205 de nos jours…) alors j’ai plus de lard à traîner, et ça paraît.

Par exemple j’essaie de courir 2400m en 14 minutes ou moins (un standard destiné aux gens aspirant à travailler pour des services correctionnels vu sur le site du gouvernement d’un état américain.)

Il y a aussi ce standard de course de la réserve de la US Air Force, qui est de courir deux milles (3.2km) sous 18 minutes.

Et finalement, je me donne comme objectif de courir mon 5km sous 30 minutes (mon record personnel, datant de 2009, est de 24min15.)

Ce soir, j’ai couru mon 2400m à 13min15, mon 3.2km à 18min20, et mon 5km à 31min08.

Ce n’est pas mon meilleur, mais certainement pas mon pire.

C’est la Saint-Patrick? Ma bière irlandaise goûte meilleur encore ce soir.

:D

Le 16 mars 2017

Proverbe/citation du jour
“The goal in psychological warfare of any sort is to distort a target’s perception of reality in order to bring about a change in behavior.”-Clint Emerson


« 100 Deadly Skills »
Ceux et celles qui me connaissent le mieux parmi vous savez que j’aime bien me renseigner sur une multitude de sujets des plus divers, incluant tout ce qui touche la préparation en cas de situations difficiles. J’ai lu beaucoup de livres sur la survie en forêt, la préparation en cas de désastres majeurs, le combat à mains nues, le tir, etc.

Je vous présente aujourd’hui mon achat le plus récent, le livre « 100 Deadly Skills: The SEAL Operative’s Guide to Eluding Pursuers, Evading Capture, and Surviving Any Dangerous Situation », par Clint Emerson. L’auteur est un ancien membres des forces spéciales.

Dans ce livre, on retrouve 100 trucs pour se préparer à des situations difficiles, incluant comment échapper à des poursuivants, comme improviser une arme avec des objets de la vie de tous les jours, etc.

Monsieur Emerson est aussi présent sur Youtube. Il démontre ici qu’il est possible de se fabriquer une veste pare-balles improvisée avec l’aide de « duc tape », de livres et de carreaux en céramique :


Si vous vous posez la question, la réponse est "NON." Je n'ai pas testé le truc et je n'ai pas l'intention de le faire! LOL


Je compte commander cet autre livre sous peu. Je vous reviendrai sur le sujet après ma lecture.

Mieux vaut prévenir que guérir… J’aime bien être prêt à faire face à toute situation fâcheuse, en espérant bien entendu de ne jamais avoir à en vivre une, incluant d’avoir à voler un avion pour échapper à mes poursuivants ou à fendre le crâne d’un agresseur selon une méthode présentée dans le bouquin!

Le contenu le plus pertinent du livre de Clint Emerson dont il est ici question concerne la préparation contre les agressions lorsqu'on voyage dans un pays étranger. Personne parmi nous n'est à l'abri d'une attaque par des criminels lors de vacances dans le Sud, par exemple.




Le 15 mars 2017

Proverbe/citation du jour
“On ne fait pas de nouvelles découvertes dans le coeur humain. ”-Voltaire


« Metatron »
Une autre découverte récente sur Youtube : le canal de Metatron. L’auteur est un Italien dont j’ignore le véritable nom, un gars dans la trentaine qui travaille comme linguiste pour l’Union européenne et qui parle plusieurs langues, incluant le français.

Metatron parle principalement de l’époque romaine mais touche aussi à divers autres sujets, notamment le Japon et le Moyen âge.

Pour vous donner une idée, voici d’abord un vidéo portant sur l’armée romaine, plus précisément sur le rôle qu’y jouait un centurion :



Le vidéo qui suit porte sur les mythes liés au combat à l’arme blanche, un autre vidéo fort enrichissant sur la question :



Je vous suggère de visiter ce canal si vous vous intéressez comme moi à l’époque romaine, entre autres. Vous réaliserez sûrement d’autres découvertes intéressantes!


mercredi 15 mars 2017

Le 14 mars 2017


Proverbe/citation du jour
« Mieux vaut prévenir que guérir. »


Pénurie de dentistes et de médecins en Haute-Gaspésie : mieux vaut prévenir que guérir


Radio-Canada a présenté dans un reportage le ratio de dentistes à Montréal, sur la Côte-Nord et en Gaspésie :




La raison première de ce manque est simple à identifier : comme les médecins et bien d’autres professionnels, LES DENTISTES NE SONT PAS INTÉRESSÉS À S’ÉTABLIR DANS NOTRE RÉGION!

Sommes-nous prêts à regarder la réalité en face et à reconnaître que notre région n’est pas attirante pour bien des gens, qui ne sont pas intéressés à vivre ici pour diverses raisons, que ce soit la distance des grands centres, l’absence de divers services, la vie sociale peu intéressante, etc.?

Je ne crois pas que la situation va s’améliorer. Au contraire, je pense qu’elle va poursuivre sa détérioration. C’est la raison pour laquelle je crois que nous devons mettre en pratique le « Mieux vaut prévenir que guérir . » Cela implique une multitude de mesures, dont voici quelques exemples :


  • Une meilleure prévention et sensibilisation à la santé, non seulement dentaire, mais générale, dans le milieu scolaire. Si les gens prenaient mieux soins de leurs dents, ils éviteraient bien des problèmes.
  • Une intégration de cours de RCR et de premiers soins en milieu scolaire pour que les citoyens soient en mesure d’augmenter les chances de survie de personnes en situation d’urgence.
  • La mise en place d’équipes de premiers répondants dans tous les villages de la MRC.
  • Lorsque des soins de santé ne peuvent être prodigués en Haute-Gaspésie à cause de l’absence de spécialistes, nous pouvons mettre en place des mesures pour faciliter le transport des malades et leur séjour à l’extérieur durant la période où ils doivent séjourner à l’extérieur.

Vous trouverez ici bas des détails sur la "Méthode P.A." pour prévenir au lieu de guérir. Remarquez bien que je ne ne veux pas jouer ni au dentiste ni au docteur et je n'ai nullement l'intention d'offrir des services en ce sens. Ces mesures ne concernent que ma propre personne. À vous d'agir dans le même sens si vous souhaitez mettre les chances de votre côté.

Personnellement, j’essaie de demeurer au meilleur de ma forme en pratiquant les poids et haltères et en pratiquant le jogging à quelques reprises chaque semaine.


Aussi, pour réduire au minimum les risques de problèmes dentaires, je prends soin de ma dentition en me brossant les dents trois fois par jour et en passant la soie. J'observe la dentition de personnes que je croise et je trouve pathétique que plusieurs ne se donnent même pas la peine de mettre en pratique des soins élémentaires comme ceux-là.

Je vais même jusqu’à nettoyer le tartre de mes dents avec des curettes et un miroir achetés chez mon dentiste. Je n'utilise pas un kit cheap du genre disponible dans un magasin à un dollar, mais bien des outils professionnels.

Je songe encore à m’équiper d’un appareil à ultrasons servant à nettoyer les dents. Mon dentiste, que je visite deux fois par année à Matane, m’a fait remarquer que depuis que je mets en pratique ces mesures, le nettoyage de mes dents est plus simple que celui de bien d’autres clients.






J’ai aussi acquis un saturomètre (je crois que l'on appelle ainsi un appareil mesurant le taux d'oxygène dans le sang) et un appareil de mesure de la pression artérielle.




J’ai toujours à portée de main une trousse de premiers soins, de même qu’une pharmacie complète de tous les médicaments de base pouvant être achetés sans ordonnance, pour les avoir à portée de main en cas de bobo, que ce soit de l'aspirine, de l'Ibuprofène, du Benadryl, du Xantac ou d'autres.

Je songe également à suivre des cours de secourisme avancés, incluant des cours supplémentaires pour administrer de l’oxygène ou utiliser un défibrillateur. D’ailleurs, s’il y a des personnes intéressées parmi vous, celles-ci peuvent me contacter, il y aurait peut-être moyen de faire venir un instructeur à Sainte-Anne-des-Monts.