samedi 31 octobre 2015

Le 31 octobre 2015

Proverbe/citation du jour
« Penser et agir à contre-courant des manies et des modes du jour, c'est le commencement de la sagesse. »-Jean Prieur


Racisme et discrimination à sens unique
Une musulmane de Montréal se plaint d'avoir été victime de racisme dans un magasin Costco, où on lui aurait dit de « retourner dans son pays ». La dame magasinait alors un manteau d'hiver avec ses deux filles et un un autre membre de la famille. L'incident s'est déroulé le 18 octobre dernier. Asma al-Shawarghi, qui portait alors un hijab, a porté plainte à la direction du magasin et se dit insatisfaite du résultat.

Asma Al-Shawarghi et son mari. Bilal Hamideh (CBC)
Dans la présente situation, un commerce est concerné. La meilleure réponse, quand on nous donne un mauvais service, comme c'est le cas ci-haut ou quand par exemple on ne veut pas nous servir en français, est tout simplement à mon avis de boycotter le commerce, à moins bien sûr qu'il s'agisse d'un abus justifiant un appel aux autorités. Si j'étais gérant d'un commerce et qu'on m'apprenait qu'un de mes employés a manqué de respect de la sorte envers un client, l'employé en question « mangerait un savon », vous pouvez en être certains.

Certain(e)s ont la mèche pas mal courte par contre, exploitant le moindre prétexte pour crier au racisme et jouer à la victime. Je suis sous l'impression que le racisme est plus souvent qu'autrement « à sens unique » : un membre d'une minorité peut se plaindre d'un mauvais traitement et obtenir de l'attention, alors qu'une personne de la majorité victime d'un incident similaire sera ridiculisée si elle porte plainte.

Est-ce qu'on pousse égal pour tout le monde dans des situations de racisme et de discrimination? Je n'en suis pas certain, mais pas du tout...

J'ai été victime de racisme ou bien été accusé de l'être sans raison valable dans le passé, en plus d'être victime de discrimination et je suis convaincu que mon cas n'est pas unique. Vous voulez quelques exemples?

  • Durant mes années comme enseignant au secondaire, j'ai été à quelques reprises traité de « sale Blanc » par des autochtones. J'ai également subi du vandalisme, alors qu'on a lancé des pierres sur la maison où j'habitais.
  • En 1996, une autochtone a fracassé le pare-brise de ma voiture. Bien que tout le monde savait qui avait posé le geste, on n'a jamais donné suite à ma plainte.
  • Un jour, un indien saoul qui était venu frapper à la porte d'une maison où je dormais sur une réserve m'a accusé d'être raciste parce que je ne voulais pas le laisser entrer. La raison de mon refus n'était pas parce que c'était un autochtone, mais parce que c'était un saoulon qui venait nous emmerder à 4h du matin, j'aurais réservé le même traitement à un Blanc qui aurait fait la même chose...
  • À Montréal, j'ai été aussi traité de « sale Blanc » par des noirs qui marchaient dans la rue.
  • J'ai été non seulement accusé de racisme sans raison, mais aussi de xénophobie, de misogynie, de sexisme, d'homophobie, etc.

Que serait-il arrivé selon vous si j'avais porté plainte pour racisme ou pour discrimination dans n'importe laquelle de ces situations? On m'aurait ri en pleine face! Pourquoi donc?

La réponse est simple, très simple même : quand t'es un homme blanc, hétéro et de souche chrétienne, le seul droit que la société te donne, si tu es victime de racisme ou d'une quelconque discrimination, c'est de FERMER TA GUEULE.

Y aurait-il moyen qu'on pousse égal pour tout le monde quand discrimination il y a?


vendredi 30 octobre 2015

Le 30 octobre 2015

Proverbe/citation du jour
Tout n’est qu’apparence, non?”-Alberto Giacometti


« L'apparence ne compte pas »
La pire des pensées magiques est de croire que « l'apparence ne compte pas », car en réalité, l'apparence détermine en une fraction de seconde l'idée qu'une personne se fait d'une autre personne. Nier ce fait, c'est nier un point fondamental de la nature humaine.

Ce qui suit m'est tombé sous le nez pendant que je prenais mon café, plus tôt ce matin :


« Si la Belle et la Bête nous enseigne une chose, c'est que l'apparence ne compte pas... tant et aussi longtemps que tu es un prince milliardaire qui possède un hostie de château... »

Si t'es laid, mieux vaut pour toi être riche! 

J'espère avoir pu tirer un sourire de votre visage en ce gris, venteux et froid vendredi matin de fin d'octobre!


Documentaire du jour : « Prohibition in Northern Canada : VICE INTL (Canada) »
La problématique de l'alcool dans les communautés autochtones est abordée dans un documentaire de Vice réalisé au Nunavut l'hiver dernier. En le visionnant on peut tracer un parallèle avec ce qui se passe dans les communautés indiennes situées plus au Sud.


jeudi 29 octobre 2015

Le 29 octobre 2015

Proverbe/citation du jour
« Les plus grands triomphes, en matière de propagande, ont été accomplis, non pas en faisant quelque chose, mais en s'abstenant de faire. Grande est la vérité, mais plus grand encore, du point de vue pratique, est le silence au sujet de la vérité. »-Aldous Huxley


Bianca Moushoom fait à nouveau parler d'elle
Bianca Moushoom, l'autochtone de Val d'Or qui a récemment déclaré à l'équipe de l'émission "Enquêtes" de Radio-Canada qu'elle a "fait une pipe" à un agent de la SQ pour 200$ (100$ pour l'acte et 100$ pour garder le silence) fait encore parler d'elle.

Bianca Moushoom interrogée par Enquêtes (capture d'écran SRC)

La femme de 26 ans avait plaidé coupable. le 6 octobre dernier, à des accusations de voies de fait contre un policier et entrave au travail d’agents de la paix.

Le 21 septembre dernier, Bianca Moushoom a été arrêtée par la police devant un bar de la 3e Avenue à Val-d’Or, où elle se battait. Des policiers sont intervenus et ont eu peine à la maîtriser. Elle a tenté de mordre un des agents et a donné un coup de pied à un partrouilleur une fois dans son véhicule.

Une fois au poste de police, où on l'a amenée pour qu'elle dégrise, Bianca Moushoom était en état de crise et s'est frappée la tête contre le sol. On l,a transportée à l'hôpital, où on a même dû lui mettre une camisole de force.

Il s'agit de la seconde fois qu'elle est condamnée à la prison pour des gestes du genre. J'ai effectué une recherche au sujet de Bianca Moushoom dans la base de données publiques de de la SOQUIJ. Même si on n'y retrouve aucun jugement concernant directement cette dame, mention est faite d'un autre incident dans un jugement de la Régie des alcools, des courses et des jeux, concernant la suspension du permis d'un bar de Val d'Or, le Manoir.  L'histoire date de 2013 :

L'extrait de la décison de la RACJQ où on mentionne Bianca Moushoom

Quelle crédibilité peut-on accorder à une personne ayant un dossier aussi chargé que le sien?

Toutefois, Bianca Moushoom ne fait pas partie des femmes qui ont porté plainte contre les policiers de la SQ de Val d'Or. Son témoignage ne sera pas pris en considération dans l'enquête qui a été confiée au SPVM.



« What pisses me off about Justin Trudeau and the Canadian Elections »
Stefan Molyneux explique dans un vidéo d'une durée de 22 minutes ce qui le dégoûte à propos de Justin Trudeau et des récentes élections au Canada.



Son point de vue sur le sujet ressemble au mien.

La fin de semaine dernière, j'ai entendu un jeune dire à un de ses amis qu'il avait voté pour Trudeau parce que celui-ci allait légaliser le pot et que cela « est cool ».

Pauvre Canada...


De la pâte à modeler syndicale

Source : Journal de Québec

Les syndicats sont plus créatifs pour modeler leurs intérêts personnels en se servant d'enfants que pour aider à remodeler l'État en respectant les contribuables qui paient les salaires et les avantages de leurs membres!

Source : Journal de Québec

Réfléchissez maintenant à propos de ce que certaines de ces syndiquées inculquent aux enfants sous leur responsabilité.

mercredi 28 octobre 2015

Le 28 octobre 2015

Proverbe/citation du jour
« L'intégrité engendre la crédibilité. »-Wayne Cheng

Une « pipe » à 200$???
Diverses questions demeurent sans réponses, dans la tempête entourant les affirmations de femmes autochtones de Val d'Or qui clament avoir offert des services sexuels à des agents de la Sûreté du Québec locale.

Certaines interrogations méritent également d'être soulevées, mais la rectitude politique fait en sorte que beaucoup de gens se taisent, par peur de subir des représailles, et je ne parle pas ici des femmes autochtones concernées par l'affaire.

Autochtones interrogées par "Enquêtes" (source)
Qui peut bien être disposé à payer 200$ pour obtenir en échange une fellation de la part d'une femme visiblement alcoolique, probablement aussi toxicomane, au physique peu attirant, pour ne pas dire pas du tout, et que dire des risques de contracter une MTS, si ce n'est pas l'hépatite ou le VIH?

Le feriez-vous? Pour ma part, c'est un « NON » catégorique. On m'offrirait une forte somme pour le faire et je refuserais tout autant. Il y a peut-être des hommes disposés à le faire, mais ils ne doivent pas être si nombreux qu'on veut nous le faire croire.

J'ai dans le passé été sollicité par des « putes » à plusieurs reprises, autant autochtones que blanches. J'ai toujours offert en échange un « NON » catégorique. Vous en voulez des exemples?

  • À Montréal, à maintes reprises, notamment au coin de la « Main » et de la Sainte-Catherine;
  • À Québec, dans la Basse-Ville, que ce soit sur la « rue des Anges » ou ailleurs dans le secteur;
  • À Sept-Iles, alors que je sirotais une bière dans mon pub préféré, ou bien à la « Volks Brauhaus », par une femme qui l'aurait fait en échange d'une grosse bière ;
  • À Val d'Or (lors de cours séjours lorsque j'étais prof à la Baie James), sur la « 3e »;
  • Sur une réserve que je préfère ne pas nommer, pas un homme m'a offert sa femme pour 10$, alors que je marchais dans la rue. Il voulait une dose de « maskush » (PCP);
  • J'ai même été sollicité à Sainte-Anne-des-Monts, dans un bar maintenant disparu (« Le Montagnard ») ou à la Saint-Jean, l'été dernier, par une femme qui voulait 20$ pour se payer de la bière.

Je ne paie pas pour du sexe, point. Toutes les femmes concernées (et même quelques hommes, car à Montréal des prostitués mâles m'ont approché) ont besoin d'aide. Comme contribuable, par contre, je suis prêt à faire ma part pour qu'on les aide à se sortir de leur misère.

Je n'estime pas être un puriste : je suis un supporteur de la décriminalisation de la prostitution, parce qu'en lui donnant un statut légal, on pourra mieux protéger les travailleuses du sexe d'abus comme ceux vécus par les dames ci-haut concernées comme bien d'autres.

Pour en revenir au « 200$ pour une pipe », j'ai de la difficulté à m'imaginer qu'une personne serait prête à payer cette somme à une femme de la rue comme celles interrogées par « Enquêtes », encore moins un agent de la SQ. Désolé, mais c'est ça qui est ça!

Si une enquête approfondie sur cette crise a lieu, nous en apprendrons davantage. Je ne serais pas surpris qu'on découvre que des mensonges et des fausses accusations ont été lancés dans l'histoire.

Je ne doute pas que ces femmes ont été victimes d'abus, mais avant de se servir d'agents de la SQ comme boucs émissaires, nous ne devons pas oublier que la misère vécue par ces femmes a commencé sur une réserve, où elles ont été victimes d'abus et de négligence. Il est facile de blâmer l'homme blanc pour les maux qui les touchent, mais le mal débute sur les réserves, et à ce que je sache, il se perpétue depuis longtemps sans que ceux-ci n'en soient la source.

Ce que j'espère de toute cette histoire, c'est qu'elle permette la naissance d'une prise de conscience qui amènera des changements positifs durables dans le milieu autochtone. Une chose est sûre, la route pour se faire sera longue.

mardi 27 octobre 2015

Le 27 octobre 2015

Proverbe/citation du jour
“La connaissance égaye l’âme.”-Hazrat Ali


Mieux connaître sa personnalité via le site «A Real Me»
On retrouve de tout sur le Web, notamment des sites où on peut passer des tests, certains sérieux, d'autres moins, qui nous permettent d'en apprendre davantage à notre sujet. C'est le cas de "A Real Me" :

http://www.arealme.com/
Tenez, en suivant ce lien, vous retrouverez un test de personnalité (le « Vocational Personality Radar Test ») qui vous permettra d'en apprendre davantage à votre propre sujet. Celui-ci est disponible en plusieurs langues.

Bonne visite!




Photos du jour : Manifestation d'employés du secteur public à Sainte-Anne-des-Monts
Voici quelques photos et un vidéo d'une manifestation tenue par les enseignants et le personnel de soutien de la commission scolaire des Chics-Chocs aujourd'hui, à Sainte-Anne-des-Monts.









Un vidéo de la manifestation :



lundi 26 octobre 2015

Le 26 octobre 2015

Proverbe/citation du jour
“L’éducation est un progrès social... L’éducation est non pas une préparation à la vie, l’éducation est la vie même.”-John Dewey


En direct de nulle part : spécial "Hangover électoral"
La fin de semaine dernière, je comptais parmi les invités de la semaine de Daniel Mazzcotti, l'animateur de l'émission radiophonique « En direct de nulle part », pour son « Hangover électoral ». Joanne Marcotte et le Sgt. Roy étaient également de la partie.


J'ai jasé avec Daniel du biais gauchiste des médias, de même que de l'influence de la gauche sur le système éducatif au Québec, en donnant aussi mes impressions sur ledit système.

Pour écouter l'émission, suivez ce lien.

Le 25 octobre 2015

Proverbe/citation du jour
« Un héros c'est un homme qui accomplit avec dévouement et détermination, courage et compétence, les tâches que son époque impose à tous. »-Bruno Samson

David contre Goliath

Il ne faut jamais baisser les bras quand on fait face à un problème qui nous semble insurmontable. En voici une belle preuve, un combattant de MMA de moins de 200 livres affronte dans le vidéo qui suit un opposant de plus de trois fois son poids.



Le géant, un lutteur de sumo amateur, se nomme Emmanuel Yarborough. Son opposant est Daiju Takase. Le combat a eu lieu le 24 juin 1998 à Tokyo.

samedi 24 octobre 2015

Le 24 octobre 2015

Proverbe/citation du jour
«Pour surmonter le passé, tu dois d’abord accepter qu’il est révolu. Peu importe combien de fois tu le revisites, tu l’analyses, tu le regrettes… C’est terminé, il ne peut plus te blesser» – Mandy Hale


Un passé dans le porno et un emploi dans le domaine de l'éducation ne vont pas bien ensemble
Une employé du collège Jésus-Marie de Sillery est rattrapée par son passé dans le domaine du porno. La dame a tourné dans plusieurs films de Pegas Productions, qui encore accessibles via le Web, sous le nom de Candy Kiss. L'éducatrice a d'abord nié son passé dans l'industrie du sexe lorsqu'elle a été approchée par TVA Nouvelles, niant aussi qu'elle travaille au réputé collège de Sillery.

Candy Kiss (Pegas Productions)
Cet histoire rappelle celle de Samantha Ardente, une secrétaire d'une école de la rive sud de Québec qui a vécu une situation similaire, en 2011. La secrétaire en question avait alors quitté son poste, parce que les conditions qu'on lui imposaient ne lui convenaient pas. J'avais d'ailleurs à l'époque interviewé Samantha Ardente à ce sujet, sur les ondes de CJMC.

Cindy Cinnamon, la chroniqueuse bien connue de la région de Québec qui travaille aussi dans le domaine des boutiques érotiques, a aussi discuté avec moi à ce propos.

Cette semaine, Éric Duhaime et Nathalie Normandeau se sont prononcés au FM93, arguant que la femme n'a rien fait d'illégal et qu'elle est reconnue par des parents d'enfants fréquentant l'établissement comme étant une bonne éducatrice.

Doit-on permettre à Candy Kiss de conserver son emploi au collège? J'estime avoir une attitude assez tolérante lorsqu'une personne a un passé du genre, mais je crois que non. Candy Kiss n'a rien fait d'illégal, j'en conviens, mais dans un milieu scolaire primaire ou secondaire, cela ne peut être toléré. Dites-vous que son passé porno sera régulièrement rappelé par des enfants et que des photos et des films vont circuler dans l'école, qu'on le veuille ou non. La dame serait secrétaire dans un bureau, vendeuse ou bien commis dans une banque et cela passerait beaucoup mieux. Si elle occupait un poste en éducation au cégep ou à l'université, la situation serait différente.

Candy Kiss (Pegas Productions)
Candy Kiss a été très naïve de croire qu'en changeant de couleur de cheveux et d'emploi, tout disparaîtrait comme par magie. Elle n'était visiblement pas préparée à faire face à la musique advenant le cas où son passé la rattraperait.

Cindy Cinnamon, avec qui j'ai discuté à propos de cette histoire récente, pense que l'actrice et Pegas Productions auraient dû élaborer un plan d'action, puisque la dame souhaitait travailler en enseignement. Le principe devrait s'appliquer à quiconque oeuvrant dans le porno d'ailleurs.

À l'ère du numérique, il est bon de rappeler non seulement aux gens de l'industrie du porno, mais aussi au public en général, que le passé peut nous rattraper bien plus facilement qu'on ne peut le croire. C'est la raison pour laquelle nous avons intérêt à être très prudents relativement à ce que nous mettions en ligne.

Candy Kiss a même lancé son propre blog, CandyKissBlog.com, qui ne fonctionne plus de nos jours toutefois. Une page Youtube subsiste, par contre. Voici deux vidéos qu'on y retrouve :




Le 23 octobre 2015

Proverbe/citation du jour
La différence entre l'intelligence et l'éducation : l'intelligence fait vivre mieux.”-Charles F. Kettering


Testez votre QI
Ce site Web vous offre la possibilité de tester votre QI. Je ne peux rien vous garantir à propos de celui-ci, la suite dépend de vous.

http://www.iqtest.dk/main.swf

Vous avez 40 minutes pour répondre aux questions, qui sont de nature visuelle, ce qui veut dire que si vous avez une piètre connaissance de l'anglais, vous pouvez le compléter quand même.

Mes résultats personnels

J'ai obtenu 108 comme résultat, ce qui correspond à ce que j'obtiens en général, des résultats qui vont de 105 à 110. Je n'ai pas la prétention de me dire si intelligent. Je crois plutôt que c'est ma mémoire, associée à de nombreuses lectures et visionnements de documentaires, qui a sauvé mon cul à maintes reprises!

Bonne chance!

jeudi 22 octobre 2015

Le 22 octobre 2015

Proverbe/citation du jour
Deux personnes disent toujours oui, le politicien et la prostituée.”-Wail Bouabid


Pascal Bérubé, futur chef du Bloc québécois?
La démission de Gilles Duceppe, le chef du Bloc québécois, signifie une autre course à la chefferie pour ce parti politique, qui a repris de la force lundi en faisant élire 10 députés au Québec. Qui est la meilleure personne pour le remplacer? Je crois que Pascal Bérubé serait un bon candidat.

Source : page Facebook de Pascal Bérubé

Source : page Facebook de Pascal Bérubé


Compte tenu de son grand intérêt pour la cause souveraniste, il l'a prouvé en plaçant toute son équipe de campagne derrière la candidat Kédina Fleury-Samson dans Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, de même qu'en affichant son amour pour le Bloc québécois sur sa page Facebook allant jusqu'à rappeler ses premiers discours politiques en appui au parti quand il avait à peine 18 ans, je me demande si le député péquiste de Matane, ne serait pas le meilleur candidat pour devenir capitaine du navire bloquiste.

Source : page Facebook de Pascal Bérubé


Pascal Bérubé est-il disposé à relever un défi du genre, ou bien préfère-t-il demeurer en poste à Québec, comme député de Matane-Matapédia, à passer son temps à rendre hommage à des entreprises en utilisant n'importe lequel prétexte pour s'afficher, que ce soit sur Facebook, sur Twitter, ou dans les journaux de la région?

Source : page Facebook de Pascal Bérubé


Travailler ou voter pour assurer sa subsistance
Travailler pour assurer sa subsistance ou bien voter pour assurer celle-ci? Notre nouveau premier ministre canadien Justin et un certain Thomas ont probablement récolté plus de votes de la seconde catégorie qu'un certain Stephen...


Cela me rappelle les paroles d'un contemporain britannique de George Washington, un certain Alexander Fraser Tyler. À propos de la démocratie, il a dit :


"A democracy cannot exist as a permanent form of government. It can exist only until the voters discover they can vote themselves largesse (defined as a liberal gift) out of the public treasury. From that moment on, the majority always votes for the candidate promising the most benefits from the public treasury, with the result that democracy always collapses over loose fiscal policy, always to be followed by a dictatorship."

Voilà... Allons-nous nous retrouver sous une dictature à cause des largesses de Justin?

mercredi 21 octobre 2015

Le 21 octobre 2015

Proverbe/citation du jour
« La démocratie a toutefois besoin, pour s'épanouir, d'un climat d'honnêteté. Mais l'honnêteté suppose la liberté de choix, que la terreur nie. »-Pierre Elliott Trudeau


Lendemain de veille électoral
Vous êtes-vous déjà réveillé un matin en regardant la personne à côté de vous dans votre lit, une personne que vous avez rencontré la nuit précédente, en vous disant : « Mon Dieu, qu'ai-je fait? »

Avez-vous déjà bu de la bière ou du vin cheap au point de vivre par la suite le pire lendemain de veille de votre vie?


Je prédis que pour le peuple canadien, suite à l'élection de Justin Trudeau, le «lendemain de veille électoral», même s'il lui faudra plusieurs mois pour se concrétiser, sera aussi pire qu'un gros lendemain de brosse et un "one night stand" douteux combinés.

J'espère me tromper, mais je ne crois pas que ce soit le cas. L'avenir nous le dira!


Une courte histoire de la politique canadienne
L'histoire de la politique canadienne se résume pas mal à ce qui suit :


mardi 20 octobre 2015

Le 20 octobre 2015

Proverbe/citation du jour
« Plus grande est la surface de la société couverte par l'État, moins celui-ci a des chances d'être démocratique. »-Raymond Aron


Remarques au lendemain des élections fédérales 2015
Mes impressions suite à la victoire de Justin Trudeau? Je reprends essentiellement ici une partie du contenu de mon billet du mois de l'Arène politique (coin droit) que vous retrouverez dans l'édition web du Graffici.

Source : CIC News
Trop de citoyens se comportent comme des « poules pas de tête », pas seulement quand vient le temps de voter. Si nos écoles enseignaient vraiment le sens critique de manière objective, si nos médias penchaient moins dans la subjectivité, je suis convaincu que les résultats d'élections différeraient de ce que nous obtenons habituellement.

Lorsque P.A. Beaulieu coche une case, il ne choisit pas la meilleure option, il choisit celle qui lui semble la moins pire. Le vote pour les élections fédérales 2015 n'y échappe pas.

Je trouve dommage que les citoyens souhaitant un gouvernement moins intrusif et davantage de libertés individuelles ne disposent d'aucun choix significatif parmi les partis en présence sur l'échiquier politique. Il y a bien le Parti libertarien du Canada comme option, mais sa petitesse ne lui donne pratiquement aucune force. Ne venez surtout pas me dire que les Conservateurs sont « à droite ». Tout au plus, ils sont légèrement plus de ce côté que les autres partis, malgré ce que cherchent à nous faire penser tellement de têtes penchant quant à elles nettement à gauche.

Si les écologistes ont leur représentante, Elizabeth May, du Parti vert, il serait tout aussi légitime que les partisans du libertarianisme à travers le Canada aient aussi un député pour les représenter. Dans leur cas, le chemin sera encore long avant que cela se réalise. 

Cette fois, j'ai donné mon appui à Jean-Pierre Pigeon, le candidat conservateur dans Gaspésie-Iles de la Madeleine. Ce dernier a obtenu à peine 6% des voix, mais cela m'importe peu. Si un candidat libertarien avait figuré sur le bulletin, c'est lui qui aurait eu mon vote.

Un aperçu des résultats pour chacun des partis politiques, provenant de Radio-Canada :

La démocratie est la forme de gouvernement la plus difficile, parce qu'elle nécessite des citoyens qu'ils soient éduqués (autrement dit qu'ils sachent quels sont les enjeux et qu'ils disposent d'un savoir suffisant pour se positionner par rapport à ceux-ci) et qu'ils s'engagent, en prenant part aux débats et aux votes.

Au fur et à mesure que la population augmente et que la qualité de l'éducation décline (à mon avis du moins), j'ai l'impression que nos libertés démocratiques s'érodent également. Même les démocraties modernes, que l'on retrouve ici en Amérique du Nord comme en Europe, me semblent inexorablement en revenir à des modèles autoritaires, sous l'influence des pressions liées aux changements technologiques, de même qu'avec la perte graduelle des libertés individuelles. Il est surprenant de constater à quel point des gouvernements supposément démocratiques ont avec une relative facilité, au cours des plus récentes décennies, pu lentement mais sûrement retirer aux citoyens leurs droits et leur libertés sans que ceux-ci ne s'en rendent compte.

Concernant finalement un choix éclairé fait par le citoyen qui insère son bulletin dans la boite, je persiste aussi à croire que notre système prépare mal le citoyen dans ce sens. D'abord, parce que notre système éducatif a un penchant nettement gauchiste qui influe sur le mode de pensée des personnes qui y passent, et aussi parce que ce même mal touche nos médias, le pire exemple étant à mon avis Radio-Canada, le média qui devrait être le plus objectif de tous, parce que son financement est pris de force dans la poche de tous les contribuables, mais dont on peut clairement sentir le penchant vers la gauche sur les questions socialistes, syndicalistes, souverainistes et environnementales, entre autres.

Si nos écoles enseignaient vraiment le sens critique de manière objective, si nos médias penchaient moins dans la subjectivité, je suis convaincu que les résultats d'élections différeraient de ce que nous obtenons habituellement.

Ah oui! Concernant l'élection d'un gouvernement libéral majoritaire mené par Justin Trudeau, je crois que nous venons de nous foutre collectivement encore plus creux dans la merde, mais ça, c'est une autre histoire.

lundi 19 octobre 2015

Le 19 octobre 2015

Proverbe/citation du jour
“Ce qui compte ce n'est pas le vote, c'est comment on compte les votes.”-Joseph Staline


Élections Canada 2015 : l'heure des choix
Aujourd'hui est un jour J, avec la fin d'une campagne fédérale de 78 jours. Nous saurons en soirée qui sera le prochain premier ministre canadien.

Source CBC

Mes prévisions? Cela ne m'enchante guère, mais je crois que nous allons avoir un gouvernement libéral minoritaire, avec Justin Trudeau à la tête du pays. J'aurais préféré au minimum un gouvernement conservateur minoritaire (bien entendu un majoritaire aurait été mon idéal) mais ce ne sera pas le cas.

Il est difficile de prévoir le résultat final. Chose sûre, au Québec, nombre de « cônes oranges » élus en 2011 vont disparaître au profit de candidats du Parti libéral. Je ne pense pas que le Bloc québécois puisse faire élire plus que deux ou trois députés, s'il réussi à en faire élire quelques-uns.

Dans l'Est du Québec, Diane Lebouthillier du Parti libéral du Canada sera élue par une marge mince dans Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, tout comme Rémi Massé (PLC) dans Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia. Guy Caron devrait demeurer en place dans Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques, et sur la Côte-Nord, le NPD devrait conserver Manicouagan.

Cela va vous sembler paradoxal, mais je serais heureux que Jean-François Fortin de Forces et Démocratie remporte la victoire. Son idée d'un parti représentant les régions me semble tout à fait légitime, encore plus même dans le contexte politique actuel, mais il devrait récolter environ 20% des votes, ce qui est suffisant pour tuer les chances du BQ de faire élire Kédina Fleury-Samson. C'est là une belle claque sur la gueule de Pascal Bérubé, député péquiste de Matane-Matapédia, qui a mis toute son équipe derrière la bloquiste. Quant à Joel Charest, le candidat du NPD dans cette même circonscription, je vois en lui un excellent adversaire potentiel contre Pascal Bérubé lors des prochaines élections provinciales.

Je reviendrai sur le sujet demain.

Ah oui! J'oubliais presque de mentionner que Stephen Harper va démissionner s'il n'obtient pas un autre scénario qu'un gouvernement conservateur majoritaire, tandis que Mulcair pourrait faire la même chose.

À suivre!

dimanche 18 octobre 2015

Le 18 octobre 2015

Proverbe/citation du jour
“La fourchette tue plus de monde que l’épée.”-Proverbe québécois


Créer une épée en bronze
Dans un vidéo d'une durée de 15 minutes que l'on retrouve sur la page Youtube de Ancient Recitation, on apprend comment créer une épée de bronze comme celles qui étaient produites aux environs de l'an 1000 à 1200 avant Jésus-Christ. 


Bronze Age Foundry utilise des moyens modernes afin de créer plus rapidement les armes, mais les méthodes sont quand même similaires à celles de l'Antiquité.

Le produit final est une épée de 22 pouces du genre qu'on peut voir ici bas, créée à partir de bronze versé dans un moule, qui est par la suite travaillé et poli.





On retrouve encore de nos jours des armes et autres objets en bronze dans un excellent état de conservation, contrairement aux épées et autres objets en fer produits quand la métallurgie s'est développée davantage. La raison est que le bronze résiste mieux au passage du temps que le fer.

Skallagrim donne des détails sur les avantages et les inconvénients du bronze dans cet autre vidéo qui mérite aussi un coup d'oeil :

 
Pour plus de détails au sujet de Bronze Age Foundry, vous pouvez visiter ce site Web. Il est dommage que cette entreprise soit située au Royaume-Uni. Si elle était au Québec, j'irais fabriquer mon épée moi aussi!

Ancient Recitations a également une page Facebook.

samedi 17 octobre 2015

Le 17 octobre 2015

Proverbe/citation du jour
« La fin de la Politique est la fin suprême. »-Aristote


Une "salle comble" lors du passage du chef du Bloc québécois à Sainte-Anne-des-Monts?
Gilles Duceppe était de passage à Sainte-Anne-des-Monts samedi matin pour rencontrer les militants du parti, en compagnie de Nicolas Roussy, le candidat dans Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine, de même que Kédina Fleury-Samson, qui elle représente le parti dans Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia. Étaient également présents sur place les députés péquistes Pascal Bérubé, de Matane-Matapédia, de même que Gaétan Lelièvre, de Gaspé.


Selon les prévisions de http://www.threehundredeight.com/, la situation est mauvaise pour le BQ dans la région. Je suis désolé de la qualité des captures, je ne peux faire mieux :




Dans Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine, Nicolas Roussy obtient 24,7% de l'appui, tandis que Kédina Fleury Samson est supportée par 19,1% de l'électorat dans Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia. La présence de Jean-François Fortin, ex-député bloquiste représentant maintenant Forces et démocratie (19% d'appui), coupe les chances de la candidate bloquiste de se faire élire. Attendez-vous à entendre les forces souverainistes pleurer à ce sujet suite à la défaite.

Le député Pascal Bérubé mentionne sur sa page Facebook une « salle comble » au Club de golf le Gaspésien de Sainte-Anne-des-Monts. Est-ce vraiment le cas? Des photos sont révélatrices à ce sujet, l'une provenant de la page du député Bérubé (la première), les autres de la page de Gilles Duceppe :



On remarque que les personnes présentes sont concentrées d'un côté de la salle. Il y a un espace vide à droite, un espace que le député Bérubé tente de cacher par le plan de sa prise de vue (je suppose qu'il a lui-même pris l'image.) La foule présente peut être estimée à environ une cinquantaine de personnes, ce qui veut dire, si on soustrait les proches des députés, que le nombre de militants qui s'est déplacé est faible. Notez aussi que les têtes grises sont nombreuses et qu'on ne voit aucun jeune militant.

Ça sent la fin pour le Bloc québécois, même dans un coin comme la Gaspésie, où le parti a toujours eu plus d'appuis.

vendredi 16 octobre 2015

Le 16 octobre 2015

Proverbe/citation du jour
“L'adulte ne croit pas au père Noël. Il vote.”-Pierre Desproges

« Voter ou ne pas voter, là est la question »
À titre de blogueur de droite, je participe chaque mois à l'arène politique du journal Graffici. La pause estivale étant terminée, les combats reprennent. Ce mois-ci, il y est question du vote citoyen. Vous retrouverez mon texte ici, et celui de mon opposant de gauche, Pascal Alain, . N'hésitez pas à y aller de vos commentaires!

http://www.graffici.ca/opinions/coin-droit-voter-pas-voter-est-4708/

Le 15 octobre 2015

Proverbe/citation du jour
« Qui fore la terre trouve du pétrole. Qui fore le cœur se trouve tout seul. »-Charles de Leusse


Documentaire du jour : « Oil Apocalypse: What If the Oil Runs Out? »
Un documentaire dressant un scénario de ce qui pourrait se produire si le monde se retrouvait sans pétrole.


Aux États-Unis par exemple, 98% des véhicules (une flotte estimée au total à 300 millions de voitures, de camions, etc.) nécessite du pétrole. Près de 100% des véhicules de ferme quant à eux ont besoin de carburant diesel, tout comme 99% de la flotte des chemins de fer. Tous les avions ont besoin de carburant à base de pétrole.



Le documentaire en question joue dans le scénario-catastrophe, je n'adhère pas à tout ce qu'on y affirme, parce que la technologie permet de trouver et d'extraire du pétrole là où on ne pensait pas en trouver auparavant, tandis que la technologie nous permet de créer des véhicules qui en consomment moins ou qui utilisent d'autres sources d'énergie.

Le Canada pourrait très bien dans un avenir rapproché voir sa position mondiale s'améliorer grâce aux sables bitumineux.

jeudi 15 octobre 2015

Le 14 octobre 2015


Proverbe/citation du jour
“La femme est une eau fraîche qui tue, une eau profonde qui noie.”-Proverbe nigritien


Documentaire du jour : « Drain the Great Lakes »
Étant plus occupé quand l'habitude de ces jours-ci, je vous propose en ce 14 octobre un documentaire : « Drain the Great Lakes ».


On y présente ce à quoi ressembleraient les Grands Lacs si on les vidait de leur eau. 



On y fait également mention du plus connu des naufrages qui se sont produits, celui du Edmund Fitzgerald.