dimanche 30 novembre 2014

Sujets du 30 novembre 2014

Proverbe/citation du jour
«Ecoute ton cerveau, il est plus intelligent que toi.»-Philippe Michel


La folie du Black Friday
Une compilation de comportements débiles de consommateurs  lors du récent "Black Friday".



Entre ce qu'on voit dans le vidéo et l'image ici bas, il n'y a pas une grosse différence :


Malgré des milliers d'années d'évolution de l'humanité, nous ne sommes quand même pas si loin que cela de nos lointains ancêtres qui se sacraient des coups de massue sur la tête pour des restants de viande laissés derrières par d'autres prédateurs.





Auto correcteur
Un auto correcteur n'est pas toujours aussi pratique qu'on veut le croire.



Documentaire du jour : « How Smart Are Animals? »
Un documentaire de la série Nova sur l'intelligence chez les animaux auquel participe l'astrophysicien Neil de Grasse Tyson.



samedi 29 novembre 2014

Sujets du 29 novembre 2014


Proverbe/citation du jour
«Tout souvenir perdu est un appauvrissement.»-Anonyme

Vous souvenez-vous de cette époque?
Vous souvenez-vous de ce que vous faisiez avec votre ordinateur avant Internet?


Combien d'entre nous seraient capables de vivre à nouveau à cette époque, sans Internet?


Tournoi de soccer à Carleton
Christina Froud m'a fait parvenir l'horaire d'un tournoi de soccer qui se déroule en fin de semaine à Carleton. Des jeunes de la Haute-Gaspésie y prennent part. Voici l'horaire des parties :


Samedi 29 novembre
Benjamins : 8h00 RDL1 vs Arsenal (gym double école Antoine-Bernard)
Juvéniles : 8h00 RDL vs Arsenal (Cegep de Carleton)
Cadets : 9h40 Bonaventure vs Arsenal (Maria)
Benjamins : 13h00 St-Jean1 vs Arsenal (Cegep de Carleton)
Cadets : 13h00 Rimouski vs Arsenal (Maria)
Juvéniles : 14h40 Rimouski vs Arsenal (Cegep de Carleton)
Benjamins : 15h30 Mont-Joli vs Arsenal (gym double école Antoine-Bernard)
Juvéniles : 17h10 Carleton vs Arsenal (Cegep de Carleton)
Cadets : 18h00 Cabano vs Arsenal (Maria)


Dimanche 30 novembre
Benjamins : 7h50 RDL2 vs Arsenal (gym double école Antoine-Bernard)
Cadets : 7h50 Gaspé2 vs Arsenal (Maria)
Juvéniles : 8h40 Gaspé vs Arsenal (Cegep de Carleton)
Benjamins : 11h10 Langevin vs Arsenal (gym simple école Antoine-Bernard)
Cadets : 11h10 RDL3 vs Arsenal (Maria)
Juvéniles : 12h00 Matane vs Arsenal (Cegep de Carleton)
Cadets : 13h40 Grande-Vallée vs Arsenal (Maria)
Juvéniles : 13h40 Grande-Vallée vs Arsenal (Cegep de Carleton)


Il me semble important d'encourager les jeunes de la région à pratiquer un ou plusieurs sports, pour grandir en santé. Je vous invite à suivre et à féliciter ceux-ci pour leurs performances.

Bonne chance à tous les jeunes de la Haute-Gaspésie.

vendredi 28 novembre 2014

Sujets du 28 novembre 2014

Proverbe/citation du jour
«La simplicité est l'habit de la perfection.»-Wladimir Wolf-Gozin


Des conformistes aux "d'sous d'bras colorés"
Vu dans le Huffington Post Québec, des femmes qui lancent une nouvelle tendance, les "d'sous d'bras colorés" :


Quand tout ce que t'es capable de faire pour "exprimer ta différence", c'est de te faire tatouer avec des trucs "pas rapport" un peu partout sur le corps, d'avoir plusieurs piercings (dans un cas comme dans l'autre, je crois qu'un ou deux ça passe très bien, mais il ne faut pas charrier), que tu portes des lunettes aux montures épaisses pour avoir un air intello, en citant des auteurs que tu n'as même pas lus pour avoir l'air "cool", que tu te fais colorer les cheveux dans le style "Kool Aid", que t'es prêt à payer 100$ pour une tuque de laine de chameau ou cinq fois le prix pour une tasse de café équitable, en répétant ad nauseam tes mantras écolos et anti-capitalistes, et qu'en bonus t'en vient à te colorer le poil de dessous de bras, ben t'es rien d'autre qu'une personne CONFORMISTE qui est tout le contraire de ce qu'elle affiche comme image extérieure.





La vie est trop courte pour en faire un drame
La vie est trop courte pour en faire un drame. Pourtant, nous cherchons trop souvent à faire des détours là où le chemin direct est aisé à suivre.


Une personne vous manque? Appelez-la!
Vous avez une question? Demandez!
Vous voulez être compris? Expliquez!
Vous n'aimez pas quelque chose? Changez-le!
Vous aimez une personne? Dites-le-lui!
Vous voulez rencontrer quelqu'un? Invitez-le!

jeudi 27 novembre 2014

Sujets du 27 novembre 2014


Proverbe/citation du jour
«La propreté physique conduit à la pureté morale.»-Le Talmud


Le vrai problème à Ferguson (et dans tellement d'autres endroits)
Quel est le vrai problème dans des endroits comme Ferguson?





Un chien plus propre que beaucoup d'humains
Avez-vous remarqué, lorsque vous utiliser des installations sanitaires publiques, qu'on y retrouve sur une base régulière plus de pipi par terre que dans la cuve? Ce chien a plus de visou que certains usagers sur deux pattes :


Fido est habile, mais on ne peut quand même pas lui demander de se laver les pattes eu sortant de la salle de bain, ce que beaucoup d'usagers sur deux pattes pourraient faire plus facilement que lui, mais ça, c'est une autre histoire!

mercredi 26 novembre 2014

Sujets du 26 novembre 2014

Proverbe/citation du jour
«Tout souvenir perdu est un appauvrissement.»-Anonyme


It's just an illusion...
Une illusion amusante : mettez un doigt entre les deux carrés pour découvrir la vraie couleur respective de ceux-ci.







Personne parmi nous ne t'a oublié Al, même si ça fait 25 ans déjà.
Aujourd'hui marque le 25e anniversaire du décès d'un oncle qui a joué un rôle influent dans ma vie, Alain « Al » Archambault, qui est décédé le dimanche 26 novembre 1989, à l'âge de 57 ans, des suites d'une grave crise cardiaque qu'il avait subie six ans auparavant.

La dernière photo d'Alain Archambault, que j'ai prise à l'automne 1989.

Al était le mari de la sœur de ma mère, un gars d'un tempérament bouillant, au vocabulaire cru, qui sacrait souvent et qui disait haut et fort ce que tellement d'autres n'osent pas dire, mais qui était franc et honnête dans ses propos et ses actions. Vous en voulez des exemples?

Le jour où mes parents ont découvert des revues XXX que j'avais empruntées à un ami dans mon sac d'école, j'ai eu droit à un méchant savon de la part de papa-maman. Le même soir, alors que ma mère visitait ma tante, j'étais assis au salon, avec Al, tout gêné, alors que ma mère racontait à ma tante la découverte des magazines dans la cuisine. Al m'a fait un clin d'oeil et à dit à ma mère : « Au lieu de chialer, tu devrais être heureuse, t'a la preuve que ton garçon n'est pas fif!!! »

Al m'a aussi acheté mon premier Playboy, dans un dépanneur situé dans un hôtel de Québec à l'été 1986, parce qu'il ne s'était pas gêné d'en pointer un sous la vue d'un religieux à la fin des années 1960, pas plus qu'il ne s'était gêné, lors d'une réunion de Chevaliers de Colomb (il était un 4e degré) de dire, malgré l'opposition à l'idée, qu'à son avis, la pilule anticonceptionnelle était une bonne chose.

Alain Archambault (1932-1989)
C'est aussi lui qui m'a suggéré de veiller à mon apparence (coupe de cheveux et vêtements) et également d'apprendre à danser pour avoir plus de succès avec les filles de mon école. Il avait raison, j'ai suivi à la lettre ses conseil et j'ai embrassé ma première « blonde » le mercredi 4 mars 1987, durant une soirée à l'école polyvalente Gabriel-Le Courtois. J'aurais dû suivre ses conseils plus par la suite, mais ça, c'est un autre histoire.

Je ne veux pas taper sur les doigts de mon paternel plus qu'il ne le mérite, mais occupé qu'il était à faire rouler son magasin People's, il n'a pas toujours été là quand j'en aurais eu besoin. Alain Archambault, pour sa part, a eu deux filles. J'étais le seul descendant mâle de la branche des Lepage de ma famille et Al m'a dit à quelques reprises qu'il aurait aimé avoir un fils, que cela n'est pas arrivé, mais qu'il était heureux de faire son possible pour moi.

Suite à sa grave crise cardiaque, en 1983, Al a vu sa santé décliner, mais il a toujours gardé le moral, malgré tout, en surprenant même les médecins par sa volonté de vivre.

Quand j'ai appris son décès, aux petites heures du matin, le 26 novembre 1989, je me suis promis que lorsque le moment serait venu, je ferais mon possible pour lui rendre ce qu'il a fait pour moi. Je l'ai fait, en partie, avec son petit fils qu'il n'a pas connu, Alexandre, le fils d'une de mes cousine né à l'été 1991, de même que pour sa sœur Laurence, née en 1995.

Pour Alex et Laurence, je n'ai pas pu en faire autant que je l'aurais souhaité non plus, les circonstances n'étant pas toujours favorable, mais j'ai aussi agi dans le même sens envers les quelques enfants que mes relations amoureuses ont mis sur mon chemin.

Je suppose que quelques gestes qu'Al a posés à mon endroit, même s'ils avaient peu d'importance, en apparence, à l'époque, ont eu une influence positive durable. J'ose espérer que certains de ceux que j'ai posés et que je pose encore suite à sa disparition vont dans le même sens.

Je vais répéter ici ce que j'ai déjà dit et écrit à maintes reprises relativement à des personnes chères décédés dans le passé : à mon avis, la meilleure manière de rendre hommage à des personnes disparues n'est pas de passer du temps à leur rendre hommage. En fait, c'est en vivant de notre mieux que nous leur rendons le meilleur des hommages, en espérant que ceux qui vont nous suivre agiront de la même manière envers nous.

Je ne t'ai pas oublié Al. Je sais que je ne suis pas le seul dans cette situation.

mardi 25 novembre 2014

Sujets du 25 novembre 2014


Proverbe/citation du jour
«Si Dieu ne pardonnait pas, son paradis resterait vide.»-Proverbe arabe


Et si c'était un Blanc qui avait été tué par un policier noir?
Je ne suis pas surpris de l'acquittement du policier Darren Wilson par le grand jury à Ferguson, au Missouri, dans l'affaire de la mort de Michael Brown, pas plus que je ne suis pas surpris du fait que la ville a été une fois encore mise à feu par des émeutiers.

Et si c'était un Blanc qui avait été tué par un policier noir? Que ce serait-il passé? Pensez-vous qu'il y aurait eu autant de casse?

La communauté noire sembler oublier vite que la vaste majorité de ses membres victimes de meurtres sont tués... par d'autres Noirs. Quand organise-t-on des manifestations pour sensibiliser à cette problématique?

Michael Brown n'était pas un héros, c'était un ZÉRO.

Contester le stéréotype que les Noirs ont un tendance criminelle et sont sujets à une surveillance policière abusive en cassant tout, en pillant des commerces et en mettant le feu à des voitures de police? Ouais ben...

Les émeutiers se rendent-ils compte qu'en démolissant leur ville, ils ne font avancer en rien leur cause et que ce sont des commerçants innocents, qui n'ont rien à voir dans cette histoire, qui paient cher dans cette histoire?

Si le grand jury, malgré la pression évidente d'une majorité de Noirs qui souhaitaient voir le policier impliqué être sévèrement sanctionné, en est venu à la conclusion que ce dernier n'a pas commis un geste criminel, c'est parce que les preuves cumulées vont dans ce sens. J'ai couvert le sujet dans le billet que vous retrouverez ici.

Si j'avais été à ce moment dans les culottes de l'officier Wilson, j'aurais réagi de la même manière, parce que Brown représentait un danger réel, quoi qu'en pensent les casseurs et autres défenseurs des droits civiques. On mentionne ici que Brown a foncé sur l'officier de police et que ses intentions n'étaient pas pacifistes.

Une dernière question : se pourrait-il que la population noire soit manipulée par des leaders qui veulent préservent leur statut, mais aussi par des "Social Justice Warriors" pour qui des histoires du genre ne sont rien d'autre qu'un prétexte pour faire avancer leur propre agenda?




L'univers est un grand vide
L'univers est un grand vide, plus grand encore que vous ne pouvez le croire. Pourquoi donc?


« Les atomes consistent en 99,99999999% d'espace vide.

Cela signifie que l'ordinateur que vous regardez, la chaise sur laquelle vous être assis, et vous, vous-même, n'êtes en grande partie PAS LÀ. »

lundi 24 novembre 2014

Sujets du 24 novembre 2014


Proverbe/citation du jour
«L'univers de chacun est universel.»-Eugène Ionesco


Notre taille âr rapport à celle de l'univers
Une animation qui donne une idée sur notre taille par rapport à celle de l'univers qui nous entoure.


samedi 22 novembre 2014

Sujets du 23 novembre 2014


Proverbe/citation du jour
«C'est déjà un malheur d'être le premier à annoncer un malheur.»-Eschyle


"Un lave-vaisselle qui suce"? Ce qui importe, ce n'est pas ce qui est dit, mais QUI le dit
L'animateur de radio Carl Monette est un fois de plus dans le collimateur des féministes pour avoir dit en ondes que les femmes sont plus douées pour faire le ménage que les hommes, comme elles le sont pour certains emplois, et que les hommes, quant à eux, ont de la facilité pour réparer un tuyau qui coule ou pour pelleter une cour.

Carl Monette (Journal de Montréal)
Il a aussi mentionné que ce serait pour lui "Fuck la blonde" s'il se trouve une "lave-vaisselle qui suce". L'extrait peut être entendu ici.

"SCANDALE!"

Sophie Durocher a écrit un billet à ce sujet.

Ce qui importe, ce n'est pas autant ce qui est dit que QUI le dit. Dans le cas de Carl Monette, il s'agit d'un animateur de radio associé à la "droite", il ne faut donc pas s'étonner que les couteaux volent bas à son endroit et qu'on demande son retrait des ondes. Par contre, si c'était un artiste comme un humoriste de gauche qui s'exprimait ainsi, tout le monde rirait en disant "c'est rien qu'une joke."

Demandez-vous aussi si on en ferait aussi tout un plat si c'était une animatrice qui lançait de la bouette de nature similaire envers les hommes!



L'échelle du succès
Une citation d'Arnold Schwarzenegger à propos du succès :



Documentaire du jour : « Hindenburg - Titanic of the Skies »
Un documentaire d'une durée d'une heure quarante sur la tragédie du Hindenburg, le fameux dirigeable allemand qui s'est écrasé au New Jersey, le 6 mai 1937. Cliquez sur le lien sous l'image pour le visionner.

https://www.youtube.com/watch?v=CamkAonyprk

Sujets du 22 novembre 2014

Proverbe/citation du jour
«La nature se suffit.»-Friedrich Hegel


Traitez-moi de masculiniste autant que vous voudrez mais…
On ne peut pas changer aussi aisément la nature des choses…


Une quarantaine d'années de militantisme féministe radical changeront-elles des millions d'années d'évolution?

vendredi 21 novembre 2014

Sujets du 21 novembre 2014


Proverbe/citation du jour
«Quiconque doit aimer aime à première vue.»-William Shakespeare


Un drone en vol en pleine tempête de neige
James Grimaldi a réalisé un vidéo de la récente tempête de neige qui a frappé le Nord des États-Unis avec un drone :


Qui aurait crû, il y a de cela quelques années à peine, que nous disposerions de tels gadgets?




Astronaut – A Journey to Space
Que voient les astronautes à partir de l'espace, en regardant la Terre? Ce montage vidéo de Guillaume Juin nous en donne un aperçu.

jeudi 20 novembre 2014

Sujets du 20 novembre 2014

Proverbe/citation du jour
«La célébrité n'est pas facile à assumer, je ne vois rien de pire, si peut-être, l'anonymat.»-Guy Bedos


Péladeau se dit harcelé? Ah ben!
C'est drôle d'entendre Pierre Karl Péladeau se plaindre d'être harcelé par les journaliste. Le député péquiste n'aime pas en effet recevoir des appels de représentants des médias sur son cellulaire.


Quand on choisit d'occuper un poste comme celui de député, on doit assumer ce qui vient avec, incluant des appels du genre. Péladeau a choisi? À lui d'assumer. Qu'il se retire s'il n'est pas capable de le supporter!

Je persiste à croire qu'un revirement demeure possible et que PKP pourrait décider de se retirer de la course à la chefferie du PQ, et même démissionner de son poste pour s'en retourner à la tête de l'empire familial.

mercredi 19 novembre 2014

Sujets du 19 novembre 2014

Proverbe/citation du jour
«L'argent n'a pas d'odeur, mais la pauvreté en a une.»-Paul Léautaud


On flushe aussi la moitié de l'humanité en cette Journée internationale de l'homme
Tout le monde sait que le 8 mars, c'est la Journée internationale de la femme, mais combien parmi nous savent que le 19 novembre est la Journée internationale de l'homme? Cette dernière a été instaurée en 1999, des détails ici.



Est-ce là une attaque subtile envers les hommes du monde entier? Deux ans plus tard, en 2001, on a instauré, toujours le 19 novembre, la Journée mondiale des toilettes.

Que pensez-vous qui se produirait si on tenait cette journée mondiale des chiottes le 8 mars?

Plus de détails ici sur le sujet, un texte par Olivier Kaestlé.




L'aide sociale pire que la cocaïne?
Via sa chaîne Youtube, Aldo Sterone donne son point de vue sur divers sujets, incluant l'immigration et l'islamisme.

Dans le vidéo qui suit, il s'arrête sur le fait que l'aide sociale crée une dépendance qui est à son avis comparable à celle liée à la cocaïne. Il parle notamment d'une roumaine qui s'est fait refuser l'obtention de plus d'aide sociale et qui aurait entamé « par elle-même » une poursuite alors qu'il est clair que ce sont des groupes de pressions qui ont utilisé son cas pour faire avancer leur agenda, de même que du fait que l'on pousse vers le « B.E.S. » les immigrants et que cela nuit à leur intégration dans la société d'accueil.

https://www.youtube.com/watch?v=23MHKwm6aq8

On peut aussi aisément tracer des parallèles avec ce qui se passe ici, au Québec, non seulement chez les immigrants, mais aussi chez des « pure laine » pour qui le B.E.S. devient un mode de vie.




Photo du jour : neuf planètes en une
Un montage photographie présentant les neuf planètes du système. Remarquez bien qu'on dit ici « neuf » alors que les astronomes du monde entier en sont majoritairement venus à la conclusion que Pluton n'est désormais qu'une planète naine, mais le montage est beau quand même n'est-ce pas?



mardi 18 novembre 2014

Sujets du 18 novembre 2014

Proverbe/citation du jour
«Toutes les bonnes choses qui existent sont les fruits de l'originalité.»-John Stuart Mill


Un pub sur roues
Le « Cat and Bulldog », un tout petit pub anglais monté sur des roues :


Cela me rappelle des moments de mon enfance. Il y a peut-être parmi vous des personnes qui ont connu la « Cantine sportive » de Causapscal, à l'époque où celle-ci était montée dans un véhicule que le propriétaire déplaçait de son emplacement principal, situé le long du boulevard Saint-Jacques Sud (la 132) vers le terrain de balle-molle, situé l'autre côté de la rivière. Quand nos grands-parents nous amenaient en ballade la fin de semaine pour nous payer une guedille, c'était toujours une fête.

Est-ce que les lois du Québec permettent à un tel établissement d'opérer? Ne serait-ce pas original dans ce cas qu'un pub du genre existe en Haute-Gaspésie alors? Il serait possible pour le commerçant de déplacer son bar pour qu'il soit plus près de la grève durant l'été par exemple. Je ne serais pas étonné, si les bars mobiles sont permis, que les règles soient tellement compliquées que les entrepreneurs se découragent avant de réaliser le concept.

À défaut d'avoir un pub, la Haute-Gaspésie pourrait avoir une cantine mobile sinon! Pourquoi pas?


La technologie évolue
Voici à quoi ressemblait un disque dur de 250MB en 1979...


lundi 17 novembre 2014

Sujets du 17 novembre 2014

Proverbe/citation du jour
«Nous n'avons pas besoin de plus de force ou de plus d'opportunités, ce dont nous avons besoin, c'est d'utiliser celles que nous avons déjà.»-Basil S. Walsh


Des utilisateurs-payeurs, il va y en avoir de plus en plus, que ça nous plaise ou non
Alors qu'on annonce que le quai touristique de Percé pourrait devenir payant pour les utilisateurs commerciaux et que la ville poursuit ses négociations avec Pêches et Océans Canada pour l'acquérir, des voix grondent à Percé. Les citoyens de l'endroit et les passants qui se rendent sur place à l'année longue n'ont pas envie de payer pour utiliser les infrastructures, or, ce qui risque de se produire sous peu représente une réalité qui risque fort de toucher bien plus de Québécois que ceux qui habitent près du rocher avec un grand trou dans un avenir rapproché.

Quai de Percé (Thierry Haroun)
Voyez-vous, le quai de Percé est à bout d'âge : le rénover coûterait quinze millions; le démolir, trois. Trois millions, c'est la somme que Pêche et Océans Canada offre à la ville pour lui céder le quai. C'est bien entendu là une somme insuffisante pour mettre en état la structure.

Advenant le cas où les autorités de Percé décidaient de garder le quai en état, où trouveront-elles les sommes nécessaires pour le réparer? Le maire veut s'inspirer d'une taxe sur les infrastructures en vigueur à Mont-Tremblant pour récolter les sommes nécessaires à la réparation et à l'entretien du quai.

L'idée d'utiliser le concept de l'utilisateur-payeur circule en lien avec le quai de Percé. Elle risque aussi de se répandre et de toucher d'autres quais du territoire. Tenez, il y a trois quais dans la région de Tourelle-Sainte-Anne-des-Monts-Cap-Chat. Avons-nous les moyens de tous les maintenir en état? Non! Nous n'aurons pas le choix de payer pour les garder à niveau ou d'en fermer et d'en démolir un, ou deux peut-être, afin de vivre en fonction de nos moyens, ce qui risque de déplaire à plusieurs usagers.

Cette solution ne va pas uniquement toucher les quais de la Gaspésie. Dans un avenir rapproché, elle va aussi toucher les routes, les parcs, le système de santé et même les écoles et les garderies.

Le principe de l'utilisateur-payeur signifie que chaque fois qu'une personne utilise un bien ou un service, elle a à payer pour le faire. Nous avons durant trop longtemps au Québec de même qu'au Canada pelleté dans la cour des autres les frais liés à l'utilisation d'un service. Or, quand la collectivité paie, « c'est pas grave » mais quand on paie de sa poche, ça l'est, donc, on fait plus attention avant de garrocher notre argent, ce qui est une bonne chose en soit.

Je crois donc que c'est une bonne chose qu'on agisse dans ce sens : le citoyen de Sainte-Anne-des-Monts qui devra payer chaque fois qu'il va sur le quai local va comprendre rapidement que pour que le quai demeure en État, des gens doivent payer à quelque part, et que le « gouvernement », c'est nous en bout de ligne, mais que lorsque l'on n'a pas à payer directement, la tendance à gaspiller est énorme.

Mes seules peurs en lien avec la mise en place du concept de l'utilisateur-payeur sont que les divers paliers de gouvernement ne coupent pas dans leurs dépenses après avoir pelleté les dépenses dans la cours des autres, et que l'administration du système coûte plus cher que ce que l'utilisateur devrait payer pour y avoir accès, et ce à cause d'une mauvaise gestion.


Documentaire du jour : « Fight Quest : Krav Maga »
Le krav maga (littéralement Combat rapproché) est une méthode d'auto défense d'origine Ashkénaze qui se distingue des arts martiaux traditionnels en ce sens qu'il préconise l'apprentissage de l'auto-défense dans un temps minimum de formation, notamment. La série documentaire Fight Quest consacre une émission à son sujet, elle vaut le coup d'oeil. Vous allez vite y remarquer une charmante israélienne, une instructrice en la matière, qui est l'incarnation de la belle et de la bête dans le même corps!

dimanche 16 novembre 2014

Sujets du 16 novembre 2014

Proverbe/citation du jour
«Certaines nostalgies remontent à la surface sans prévenir. Les êtres changent de nature, comme dans les contes.»-Yasmina Reza


Vous êtes assez vieux pour vous souvenir de ceci?
Si vous êtes assez vieux pour vous souvenir de ceci, vous avez connu l'époque où Windows 95 était le top du top comme système d'opération :


Vous vous souvenez peut-être aussi de la fonction « Park » qui était incluse avec les versions antérieures de DOS, vous savez, cette fonction qu'on devait, comme toutes les autres taper manuellement, parce que l'usage de la souris n'était pas encore répandue? Il fallait stationner les têtes de lecture des disques durs afin d'éviter de les endommager si on devait déplacer l'appareil.

À l'époque, il fallait avoir de la débrouillardise pour utiliser un ordinateur et ce n'était pas tout le monde qui en avait un. Internet était encore à ses débuts et la plupart des utilisateurs étaient des professionnels ou des étudiants plus « nerds » que la moyenne. En chattant dans un groupe de discussion, on avait souvent des échanges intéressants.

De nos jours, n'importe qui a accès à Internet et la quantité prime sur la qualité, que ce soit pour avoir le nombre maximal d'amis sur Facebook ou pour avoir un maximum de « j'aime » pour une poupoune qui se photographie en selfie dans son miroir sale, avec un beau duckface en prime. L'avènement du téléphone intelligent (couplé à un utilisateur crétin) a accentué le phénomène.

Si la fonction Park effectuait un retour, j'aimerais bien qu'on puisse l'utiliser non pas avec les disques durs, mais avec certains Internautes!

samedi 15 novembre 2014

Sujets du 15 novembre 2014

Proverbe/citation du jour
«L’État est comme le corps humain. Toutes les fonctions qu’il accomplit ne sont pas nobles.»-Anatole France


Pourquoi les filles pleurent-elles?




Le corps humain, vu de la tête aux pieds d'une perspective différente
La technologie moderne nous donne cette vision du corps humain, de la tête aux pieds. Fantastique n'est-ce pas?

jeudi 13 novembre 2014

Sujets du 14 novembre 2014


Proverbe/citation du jour
«Une foi n'est tolérable que si elle est tolérante.»-Gisèle Halimi



Deux anarchistes québécoises condamnées à dix années de prison au Mexique : Vous récoltez ce que vous avez semé mes belles!!!
En janvier dernier, deux anarchistes québécoises, Fallon Rouiller-Poisson, de même qu'Amélie Trudeau-Pelletier, ont été arrêtées au Mexique après une attaque au cocktail molotov contre un édifice fédéral de ce pays.


Fallon Rouiller-Poisson et Amélie Trudeau-Pelletier

La Presse nous apprend ce matin qu'elles ont été toutes deux condamnées à un total de dix années de prison pour ce crime.

Fallon Rouiller-Poisson

Fallon Rouiller-Poisson était la secrétaire de l'association de son cégep, au Vieux-Montréal, durant la crise étudiante de 2012. Elle était à ce moment reconnu pour être parmi les étudiants les plus radicaux.

Si vous souhaitez plus de détails à leur sujet, deux billets plus détaillé sur les deux jeunes dames se trouvent ici de même que . On a aussi appris quelques jours après leur arrestation qu'elles demeureraient incarcérées de manière préventive pour une durée de 40 jours.


Deux gros bébés lalas du Printemps érable apprennent aujourd'hui que les autorités mexicaines ne prennent pas à la légère des gestes comme ceux qu'elles ont posées. Dix années de prison est une lourde peine, selon moi, par rapport aux faits reprochés. Je suppose que  le Canada va négocier pour que la peine soit écourtée, mais elle doit aussi à mon avis être assez longue, afin de donner une bonne leçon aux révolutionnaires de bananes d'ici qui auraient envie d'agir dans le même sens.

En allant militer dans un pays où les droits sont moindres que dans le nôtre, elles ont à assumer les conséquences de leurs actions. Tout cela ne signifie en rien que je suis d'accord avec ce qui se passe au Mexique, parce que je crois que c'est un "méchant pays de cul" malgré tout.





Tiens, tandis que j'y pense, vous souvenez vous de ce qui a été imposé comme peines aux étudiants qui ont lancé des fumigènes dans le métro de Montréal ou qui ont bloqué des routes et emmerdé le Québec entier en 2012? Si nos autorités faisaient preuve de plus de fermeté à l'endroit de nos "nanarchistes" d'ici, la crise se serait réglée plus rapidement ne croyez-vous pas?



La tolérance religieuse selon Jiggs McDonalds
J'ignore si ce qui suit est véridique ou non. Un de mes contacts m'a fait parvenir le texte qui figure ici bas hier soir, et malgré mes recherches sur le Web, je ne peux dire s'il s'agit d'une légende urbaine ou non, car j'ai trouvé peu d'informations à son sujet.


Semble-t-il que Jiggs McDonald, un commentateur sportif, aurait déclaré ce qui suit à propos de la tolérance, en lien avec l'ouverture d'une mosquée à Toronto. Vrai ou non, le texte est savoureux :


Jiggs McDonald, NHL Hall of Fame broadcaster speaking in Ontario, says...…

"I am truly perplexed that so many of my friends are against anothermosque being built in Toronto . I think it should be the goal of every Canadian to be tolerant regardless of their religious beliefs. Thus the mosque should be allowed, in an effort to promote tolerance.

That is why I also propose that two nightclubs be opened next door to the mosque thereby promoting tolerance from within the mosque. We could call one of the clubs, which would be gay, "The Turban Cowboy," and the other a topless bar called "You Mecca Me Hot."

Next door should be a butcher shop that specializes in pork, and adjacentto that an open-pit barbecue pork restaurant, called " Iraq of Ribs."

Across the street there could be a lingerie store called " Victoria Keeps Nothing Secret," with sexy mannequins in the window modelling the goods.

Next door to the lingerie shop there would be room for an adult sex toy shop , "Koranal Knowledge," its name in flashing neon lights, and on the other side a liquor store called " Morehammered ."

All of this would encourage Muslims to demonstrate the tolerance they demand of us, so their mosque issue would not be a problem for others."


Que tout cela soit véridique ou non importe peu au fond. Même s'il s'agissait uniquement d'un canular, le message est porteur d'une vérité qui doit s'appliquer non seulement aux musulmans, mais à toutes les religions.

Sujets du 13 novembre 2014


Proverbe/citation du jour
«La conversation est l'art de ne rien dire en parlant beaucoup.»-Anthony Chester


Quand un gars parle à une fille, quand une fille parle à un gars
Une image qui vous fera sourire ce matin. Elle porte sur ce qui est dit et ce qui est compris, dans une conversation entre un gars et une fille, tout dépendant du point de vue.


Une traduction pour les personnes ne comprenant pas l'anglais :


"Quand une fille parle à un gars

Ce qu'il a compris

Ce qu'elle voulait vraiment dire"

"Quand un gars parle à une fille

Ce qu'il voulait vraiment dire

Ce qu'elle a compris"

mercredi 12 novembre 2014

Sujets du 12 novembre 2014


Proverbe/citation du jour
« Le reportage et la propagande utilisent les mêmes images. »-Yvan Audouard


Un politicien en exercice n'est pas à sa place dans une école primaire ou secondaire
Un policitien en exercice n'a pas sa place dans une école primaire ou secondaire, pas plus d'ailleurs que dans un CPE. Le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, a prouvé une fois de plus cette semaine à quel point il est prêt à se rendre pour vendre sa salade, et ce non pas en visant un public en âge de voter, mais des enfants du primaire :

http://www.lavantage.qc.ca/Actualites/2014-11-10/article-3935661/Pascal-Berube-%26laquo%3B-assermente-le-parlement-ecolier-%26raquo%3B-de-l%26rsquo%3Becole-des-Alizes-de-Mont-Joli/1


Cet article, signé par Roger Boudeau, paraît dans le journal L'Avantage. Je me permets même d'en reproduire le texte ici bas :

Pascal Bérubé «assermente le parlement écolier» de l’école des Alizés de Mont-Joli






Roger Boudreau Publié le 10 novembre 2014


Le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, a servi, lundi, une bonne leçon de politique aux quelque 235 élèves de l’école des Alizées de Mont-Joli tout en « assermentant le parlement écolier » dont le Premier ministre est Jordan Lévesque.

Le député qui arrivait directement de l’école secondaire du Mistral, avait l’air d’un poisson dans l’eau tellement il se sentait à l’aise devant les jeunes qui l’ont chaleureusement accueilli.
Habillé comme toujours, Bérubé a parlé de l’école de la démocratie et s’est dit heureux « que votre école travaille sur des projets aussi intéressants. Notre plus grande richesse, c’est vous », leur a-t-il lancé en les regardant bien dans les yeux.
Les jeunes ont semblé très impressionnés lorsqu’il leur a dit qu’il était le député de 45 municipalités et de 48 000 personnes et qu’il était tombé dans la vraie politique à 17 ans.
Puis a suivi une période de questions au cours de laquelle on lui a demandé s’il était difficile d’être député, comment se déroulent les choses pour un député, sa scolarité, dans quoi travaille-t-il exactement. Et cette question qui en a fait sourire plus d’un : « As-tu déjà passé tout droit le matin ? » Le député venait de leur dire qu’il se levait tous les matins à… 5 h!
À un moment donné plus d’une quinzaine de mains étaient levées en même temps pour avoir le droit et le plaisir de poser une question.
Pascal Bérubé avait invité auparavant le parlement écolier à répéter après lui : « Je déclare solennellement que j’exercerai mes fonctions de membre du parlement de mon école avec honnêteté et justice dans le respect des valeurs de mon école ».
Des élèves plutôt sages ont passé un bon moment avec celui qui, somme toute, ne vit que pour la politique.
Et, ô surprise, pas de politique partisane devant ces jeunes écoliers. Ils auront bien le temps d’en faire au cours de leur vie.


Plus complaisant que ça comme article et tu meurs…

Suite à un échange médiatique musclé entre Pascal Bérubé, l'auteur de cet article, Roger Boudreau, de même qu'un autre journaliste de L'Avantage, Réal-Jean Couture, il y a de cela deux ans, je persiste à croire que le député a fait pression auprès de Transcontinental pour que la compagnie muselle les deux journalistes qui ne flattaient pas l'élu dans le bon sens du poil en les menaçant de poursuites judiciaires, exactement comme cela a été le cas dans ma situation, en novembre 2011.

On interdit d'adresser de la publicité aux enfants au Québec. Pendant ce temps, on tolère qu'un député se pavane dans nos écoles pour conditionner les enfants à voter pour lui dans quelques années.

Si jamais un journaliste ose questionner Bérubé à ce sujet, on peut à l'avance prévoir qu'il lui dira qu'il agit ainsi de manière neutre, objective, et qu'à titre de député, il est l'élu représentant toute la population, mais entre vous, moi et la boîte à bois, il ne fait rien d'autre que se servir de jeunes enfants pour des fins politiques. Lorsque ces enfants se retrouveront devant une urne, dans 10 ou 12 ans, se pourrait-il qu'ils aient en mémoire que Pascal Bérubé est le député "cool" qui est venu les voir à l'école quand ils étaient plus petits?

Qui a pris la décision de laisser Pascal Bérubé prendre part à cette activité scolaire? La direction de l'école? Et que pensent les autorités de la commission scolaire et les commissaires à ce sujet?

**********

Suite à la parution de mon billet, ce matin, un de mes lecteurs, un militant du Parti québécois, m'a fait parvenir cette photo de Jean D'Amour, un député libéral, tirée d'un article de l'Info Dimanche datant de novembre 2012 :

Source : Info Dimanche
Dans un cas comme dans l'autre, je pousse égal : lorsque je dis que Bérubé n'a pas sa place dans une école, cela vaut aussi pour n'importe lequel autre élu.

mardi 11 novembre 2014

Sujets du 11 novembre 2014

Proverbe/citation du jour
«La guerre, c’est la guerre des hommes ; la paix, c’est la guerre des idées.»-Victor Hugo

En ce jour du Souvenir


Peu de chansons rock portent sur le jour du Souvenir. Vous l'ignorez peut-être, mais Bryan Adams en chante, voici, tirée de son album « Into The Fire », datant de 1987, « Remembrance Day » :



Une autre raison de me souvenir, personnelle, celle-là
Le jour du Souvenir a aussi une autre signification pour moi, plus personnelle, celle-là : le 11 novembre 2011, je me faisais mettre à la porte de CJMC, FM 100,3, à Sainte-Anne-des-Monts.

Source : Radio-Canada
Mon patron ayant cédé aux menaces du député de Matane, Pascal Bérubé, qui menaçait de poursuivre la station pour mes propos en ondes et de porter plainte au CRTC, arguant avoir un dossier de 25 preuves et l'appui d'organismes communautaires. Le propriétaire de Radio du Golfe a préféré me jeter dehors, alors qu'il était clair que ce n'était là que des menaces basées sur des motifs nettement insuffisants pour justifier mon renvoi. La décision d'un arbitre, neuf mois plus tard, l'a démontré. Vous trouverez d'autres détails en suivant ce lien, puis un autre. J'ai un conseil à vous donner en lien avec cette histoire : si, lors d'un renvoi, vous pouvez sincèrement dire que vous avez été mis dehors injustement, BATTEZ-VOUS.

Trois ans plus tard, je n'ai toujours pas de nouveau micro. N'allez pas croire pour autant que j'ai complètement abandonné l'idée d'animer à nouveau un jour.

Quelques possibilités se sont présentées, mais en considérant le salaire offert en lien avec ce que je perdais en me déplaçant, le jeu n'en valait pas la chandelle. Mon style radiophonique dérange, ce qui limite d'autant plus les possibilités que je sois engagé, surtout en région, car ces petites stations évoluent dans des milieux frileux où il suffit de peu pour déranger, et les revenus publicitaires étant limités par la petitesse du marché, les propriétaires souhaitent ne pas courir de risques. Je les comprends.

Le très gaugauche directeur de la programmation d'une station gaspésienne m'a lancé sur Internet l'été dernier que ma carrière avait commencé et se terminerait à CJMC. Autant vous le dire, s'il doit en être ainsi, je vais vivre avec : j'aime autant ne plus du tout avoir de micro que de jouer à la pute devant des individus de son genre ou de me contenter de lire la météo et l'horoscope en abordant seulement des sujets kétaines pour éviter de déplaire à de vieilles bonnefemmes ou à des politiciens qui ne veulent que l'on les flatte dans le bon sens du poils. Pour reprendre une expression de ma défunte mère : j'aime mieux manger du baloney sur le plancher que d'occuper un emploi m'obligeant à jouer à la guidoune.

Pendant ce temps, ce blog, que j'ai créé suite à la perte de mon emploi, me permet de demeurer en contact avec vous. Quelque 308 000 visites plus tard, compte tenu de mes moyens et de la visibilité limitée de celui-ci, je crois qu'il est une réussite.

Les coupures qui se produisent actuellement dans le monde des médias ne laissent présager rien de bon dans le domaine médiatique, que l'on pense à la disparition de journaux régionaux et la coupure de correspondants par des joueurs majeurs de l'industrie. Cependant, la convergence de diverses technologies laisse présager d'autres possibilités. J'estime être assez polyvalent pour éventuellement trouver une niche médiatique me convenant. D'ici ce temps, je vous donne rendez-vous ici, avec le Blog de P.A. Beaulieu.